skip to content
Date
17 déc. 2015
Tags
Lillehammer 2016 , Actu CIO , JOJ

De Lillehammer 1994 à Lillehammer 2016

Les jeunes athlètes des JOJ 2016 vont découvrir en février les magnifiques sites de compétition où brillèrent de grands champions lors des Jeux d’hiver de 1994.


Février 1994. Lillehammer. Les XVIIIe Jeux Olympiques d’hiver disputés dans l’Oppland norvégien ont laissé une trace indélébile dans le cœur de tous ceux qui y ont participé ou y ont assisté. Dans un paysage féérique, sous un soleil souvent brillant et par des températures négatives les compétitions se sont déroulées dans une ambiance exceptionnelle, devant des milliers de fans, dans un périmètre ultra-compact renforçant encore cette impression de se trouver dans un véritable espace de partage, d’amitié, d’échanges et d’exploits sportifs, lors de Jeux à dimension humaine. Ils se disputent seulement deux ans après ceux d’Albertville, compte tenu de la décision de ne plus tenir les Jeux d’été et d’hiver la même année. 

Tout commence par une émouvante cérémonie d’ouverture, le 12 février 1994. Elle se tient au pied des tremplins de saut de Lysgårdsbakken situés en ville, devant plus de 35.000 spectateurs à qui des chasubles blanches ont été fournies. Le sauteur norvégien Stein Gruben s’élance du haut du tremplin avec la Torche Olympique, il atterrit au milieu du stade pour la transmettre à une skieuse de fond paralympique, Katrine Nøttingnes, puis le Prince héritier Hakon est le dernier relayeur qui allume la vasque. Que la fête commence !

Birkebeineren, Lysgårdsbakken, Hafjell : retour vers le futur

Le stade de ski de fond de Birkebeineren résonne encore des fantastiques compétitions en ski de fond et de biathlon disputées en février 1994. Au pays du ski nordique, ils furent des dizaines de milliers à se presser chaque jour sur le parcours et dans le stade d’arrivée, créant une ambiance exceptionnelle. C’est ici que de dérouleront toutes les épreuves des mêmes sports lors des IIe Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver.

A moins de 15km du centre-ville la station de ski de Hajfell n’a pas oublié les exploits des skieurs alpins dans les disciplines techniques il y a deux décennies. Sur ces pentes, les jeunes skieurs alpins vont se mesurer. Le « freepark «  de la station accueillera une partie des épreuves de ski et de snowboard freestyle.

En pleine ville, les tremplins de Lysgårdsbakken restent pour les habitants de Lillehammer « là où les Jeux ont commencé », mais c’est aussi là que des dizaines de milliers de fans ont vibré devant les exploits individuels et collectifs des champions de 1994. Qui seront les jeunes héros de Lysgårdsbakken en février 2016 ?

Le Drakkar de Hamar et la Caverne de Gjøvik

Lorsqu’ils découvrent le Centre Olympique de Hamar, tous les observateurs sont émerveillés. Cette réalisation architecturale conçue pour les Jeux de Lillehammer 1994 prend la forme d’un Drakkar retourné. Ce sera son surnom, ou « viking ship » en anglais. Il y a 22 ans, le Drakkar est le théâtre des épreuves de patinage de vitesse, et il le sera encore pour les JOJ 2016. L’amphithéâtre Olympique est également situé à Hamar. Ce superbe bâtiment circulaire accueillera les épreuves de patinage artistique, tout comme lors des XVIIIe Jeux d’hiver.

Une autre réalisation architecturale exceptionnelle a été conçue à Gjøvik ; située comme Lillehammer au bord du grand lac Mjøsa, c’est la « caverne olympique», une infrastructure multifonctions construite à l’intérieur d’une montagne, la plus grande au monde. Elle fut l’antre d’une partie des rencontres de Hockey sur glace des Jeux 1994, et accueillera en février 2016 les jeunes patineurs sur piste courte.

A Lillehammer même, la piste olympique de bobsleigh, luge et skeleton qui fut également en 1995 le théâtre des championnats du monde FIBT, sera utilisée pour une nouvelle épreuve, le monobob, trois épreuves de luge et skeleton garçons et filles lors des JOJ 2016. Enfin, le Kristins Halll, lieu d’entraînement des hockeyeurs en 1994, et qui depuis, a été modernisé, accueillera les compétitions de Hockey et de curling des JOJ 2016, en compagnie  d’un nouvel édifice construit à ses côtés, le « Youth Hall »,
 
La magie des Jeux d’hiver 1994 va renaitre, 22 ans plus tard au même endroit. La fête sera grandiose !

back to top En