skip to content
Date
15 mars 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Buenos Aires 2018
Buenos Aires 2018

De la Slovaquie au Suriname, les Young Change-Makers donnent en retour à leurs communautés

La nouvelle vague de Young Change-Makers (anciennement jeunes ambassadeurs) nommés pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires a démarré le mois dernier sur les chapeaux de roues alors que ceux-ci recevaient pour mission de faire du volontariat dans leurs communautés. Et ils ont répondu présents ! De la Slovaquie au Suriname, du Pakistan au Panama, les Young Change-Makers ont en effet relevé le défi en donnant de leur temps pour soutenir leurs clubs locaux, pour aider lors de différents événements sportifs et pour partager leur expérience avec la plus jeune génération.

Notre Young Change-Maker en Norvège, Runa Moller Tangstad, a affronté les vents glacés de l'arctique pour apporter son soutien aux concurrents d'une course internationale de chiens de traîneaux, tandis que de l'autre côté du monde, en Uruguay, Ines Remersaro Coronel a tout mis en œuvre pour aider son club local de sport à organiser un camp d'entraînement unique avant de démarrer la saison où des athlètes ont eu des équipes assignées et ont travaillé de concert pour terminer une course d'obstacle nocturne, laquelle a duré six heures.

Ailleurs, en Turquie notamment, Murat Madan a rejoint une organisation qui aide les enfants souffrant de handicaps à développer leurs compétences motrices, et au Sénégal, Babacar Djileh Dieng s'est servi de son expérience en tant qu'entraîneur en natation pour apporter son soutien à un programme national visant à prévenir les noyades chez les nourrissons en apprenant aux jeunes à nager. En Azerbaïdjan, Sakina Valiyeva a, pour sa part, adopté une approche différente en se servant de ses compétences en médias sociaux pour soutenir les Championnats du monde de BMX à Bakou en gérant leurs nombreuses plateformes.

IOC

Dans le même temps, deux des athlètes professionnels qui composent nos rangs, Alexandra Longova de Slovaquie – laquelle a concouru aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio en tir à l'arc – et Yara Hansen du Zimbabwe – athlète de sports équestres qui a décroché le bronze dans l'épreuve du saut par équipes aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2010 à Singapour – ont partagé leurs connaissances avec la plus jeune génération à travers deux initiatives lancées dans leurs communautés. Alexandra Longova s'est ainsi portée volontaire pour travailler dans le cadre d'un programme de sensibilisation à l'école pour présenter le tir à l'arc aux élèves et leur prodiguer quelques conseils, tandis que Yara Hansen a assisté à une rencontre de triathlon et a discuté avec quatre athlètes potentiels des JOJ à propos de son expérience, de leurs programmes d'entraînement, de ce qui les motivait et ce que signifiait pour elle les valeurs olympiques.

Ainsi que Yara Hansen l'a déclaré : "C'était une formidable occasion de rencontrer des jeunes athlètes et de discuter avec eux de ce qui les motive et les inspire. J'aimerais organiser un événement où les jeunes athlètes de différents sports pourraient se rencontrer et échanger les uns avec les autres avant les Jeux afin de parler de la manière dont leur entraînement progresse et des difficultés que chacun rencontre."

Enfin, nous savons tous que le sport et la culture vont de pair, et ce en particulier aux JOJ où une ambiance festive est encouragée. Aussi avons-nous eu le plaisir de voir ces Young Change-Makers se porter volontaires également dans le domaine artistique. Lenka Rudoka a été volontaire en tant que technicienne image pour une compagnie de théâtre locale en République tchèque, et en Serbie, Mirjana Ivkovic a contribué à l'organisation d'une soirée consacrée à la poésie pour un jeune poète en collaboration avec une organisation qui aide les jeunes à développer leur confiance en eux grâce à l'art.

Nommés par leurs Comités Nationaux Olympiques respectifs, les 80 Young Change-Makers choisis pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires sont tous des jeunes gens animés par la volonté de tirer parti du sport pour faire une différence au sein de leurs communautés respectives. Les Young Change-Makers apporteront leur soutien aux athlètes des JOJ dans leur parcours jusqu'aux Jeux, les encourageront à optimiser au maximum leur expérience et à profiter des occasions offertes par les échanges culturels et le programme d'éducation pour les athlètes.

IOC
back to top En