skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

De l’or en athlétisme pour la Chine, le Qatar, l’Islande et la Finlande

Les compétitions d’athlétisme des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 se sont achevées mardi 16 octobre par 11 épreuves, dont le 5000 m marche femmes, le 200 m hommes et femmes et le javelot hommes.



Dans la première de ces quatre épreuves, la Chinoise Xi Ricuo a versé des larmes de joie après avoir franchi victorieusement la ligne d’arrivée en 22 min 40 sec 23, devant la Mexicaine Sofía Ramos et la Grecque Olga Fiaska. Après avoir récemment envisagé d’abandonner l’épreuve pour cause de fatigue, Xi Ricuo, 17 ans, était ravie que son entraîneur l’ait persuadée de continuer.

Sofía Ramos n’était pas moins satisfaite de sa médaille d’argent : « Il y a tout un tas d’émotions qui se bousculent. Je suis très heureuse d’avoir pu gagner une médaille pour le Mexique. »



Au 200 m hommes, le Qatari Abdelaziz Mohamed, a battu son record personnel en courant la distance en 20 sec 68 lors de la deuxième étape de l’épreuve pour obtenir la victoire aux dépens du Brésilien Lucas Conceicao Vilar. Le Jamaïcain Antonio Watson a décroché la médaille de bronze. Alors qu’Abdelaziz Mohamed s’est dit « ravi » de sa victoire « magique », le sprinteur brésilien a déclaré : « C’est magnifique de représenter mon merveilleux pays. »

IOC

La médaille d’or du 200 m féminin est revenue à l’Islandaise Gudbjorg Jona Bjarnadottir, dont le temps combiné lui a permis de battre l’Italienne Dalia Kaddari et la Brésilienne Leticia María Nonato Lima. « Cette médaille a une grande signification car j’ai rêvé de ce moment et je m’y prépare depuis très longtemps », a indiqué la sprinteuse nordique. « Gagner cette médaille est extraordinaire pour mon pays qui est minuscule. »

IOC

Enfin, le Finlandais Topias Laine a amélioré son record personnel en expédiant son javelot à 78,85 m lors de la deuxième étape de la compétition. Il a ainsi remporté une médaille d’or qu’il ne s’attendait pas à gagner. L’Argentin Gustavo Osorio et le Tchèque Martin Florian ont obtenu la médaille de bronze, tous deux ayant également battu leur record personnel pour monter sur le podium.

« Je ne sais pas comment j’ai fait parce que je n’ai jamais lancé aussi loin à l’entraînement », a déclaré un Topias Laine tout étonné. « C’est également difficile pour les Européens d’être à leur meilleur niveau si tard dans la saison. »

IOC

« Je pensais avoir terminé troisième, mais j’ai découvert quelques minutes plus tard que j’étais arrivé deuxième », a indiqué pour sa part l’Argentin Gustavo Osorio. « J’en suis très content. Maintenant, je souhaite battre le record du monde junior, qui est à un peu plus de 86 mètres. »

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En