skip to content
2015 Getty Images
Date
16 juin 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme

De l’heptathlon au sprint, Dafne Schippers prête à faire des étincelles à Rio


Heptathlète de niveau mondial de ses années juniors à 2014, Dafne Schippers a choisi le sprint pour frapper un très grand coup sur 200m lors des Mondiaux IAAF de Beijing 2015. Il faudra la suivre à Rio, où elle s’alignera sur 100m et 200m avec de bonnes chances d’écrire un page d’histoire. 

« J'ai débuté l'athlétisme à l'âge de 9 ans et, en 2008, j'ai intégré un programme de la Fédération néerlandaise consacré à l'heptathlon », raconte Dafne Schippers, 24 ans, née à Utrecht le 15 juin 1992. Particulièrement douée pour les épreuves combinées, mais également explosive en sprint, c’est tout d’abord sur 100m haies, saut en hauteur, lancer du poids, 200m, saut en longueur, lancer du javelot et 800m, qu’elle se fait remarquer dès ses années junior au niveau international. En 2010, elle remporte l’heptathlon des championnats du monde juniors de Moncton (Canada) avec un joli score de 5967 points. Mais elle prend également date pour le futur en s ‘adjugeant le bronze sur 4x100m avec ses jeunes coéquipières néerlandaises. En 2011, Dafne Schippers est championne d’Europe junior à Tallinn (Estonie) en totalisant 6153 points. 

Sur le podium de l’heptathlon aux Mondiaux IAAF de Moscou 2013 

En sénior à partir de 2012, tout en figurant régulièrement dans le 4x100m des Pays-Bas, et en améliorant ses chronos en sprint (100m et 200m), Dafne Schippers continue à privilégier l’heptathlon. Elle dispute les Jeux de Londres dans cette discipline et prend la 12e place finale. Mais le 13 août 2013 dans le stade Loujniki de Moscou lors des championnats du monde de l’IAAF, elle devient la première athlète de son pays à monter sur un podium planétaire avec la médaille de bronze (record des Pays-Bas, 6447 points) derrière la Canadienne Brianne Theisen-Eaton (6530 pts) et l’Ukrainienne Hanna Melnychenko (6586 pts). 

La carrière de Dafne commence à évoluer définitivement vers le sprint lors des championnats d’Europe 2014 à Zürich, où elle réalise le doublé 100m-200m. Ses chronos sont de valeur mondiale. En mars 2015, elle remporte le 60m des championnats d’Europe en salle de Prague en 7.05, et lors du meeting IAAF d’Hengelo (Pays-Bas) le 24 mai, elle passe pour la première fois sous les 11 secondes sur 100m (10.94). Le 3 juin, sur twitter, Dafne Schippers annonce sa décision. « Le sprint ! Un choix difficile à faire, mais je me sens très bien maintenant. J’attends avec impatience les championnats du monde et les Jeux Olympiques ! ». Elle explique aussi : « Avec l’heptathlon, j’ai toujours eu des problèmes avec mon genou, et cela m’a frustrée. Je suis donc très heureuse d’avoir pris cette décision. Le 100m et le 200m correspondent plus à ma nature ». 

2012 Getty Images
Championne du monde du 200m avec une des plus belles performances de l’histoire

Grand bien lui en a pris. Attention les yeux ! Dafne Schippers va créer une des sensations des championnats du monde IAAF 2015, disputés dans le superbe stade « nid d’oiseau » de Beijing. Le 24 août, elle commence par prendre la médaille d’argent en finale du 100m à un souffle de la reine jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Price (10.76), avec un nouveau record national et personnel de 10.81. Quatre jours plus tard, un coup de tonnerre retentit sur l’athlétisme mondial : Dafne Schippers est championne du monde du 200m à l’issue d’une finale où elle produit une accélération dévastatrice dans les derniers 80m pour battre les Jamaïcaines Elaine Thompson et Veronica Campbell-Brown. 21.63 ! Record des championnats du monde, record d’Europe, 4e chrono de tous les temps, troisième athlète la plus rapide de l’histoire sur la distance. 

Pour couronner le tout, deux semaines après, lors de la finale de la Ligue de Diamant de l’IAAF à Bruxelles, elle s’impose sur 200m en devançant la championne olympique en titre Allyson Felix. 

La saison olympique 2016 de Dafne Schippers est ponctuée en mars par une médaille d’argent sur 60m aux championnats du monde en salle de Portland, en 7.04 derrière l’Américaine Barbara Pierre (7.02), mais surtout par la meilleure performance mondiale de l’année en plein air sur 200m, le 22 mai à Hengelo en 22.02 et sous la pluie ! « C’était ma 3e course du week-end », dit-elle, « Cela veut dire que je suis en bonne forme et c’est important, car j’espère pouvoir faire quatre courses aux championnats d’Europe à Amsterdam (6 au 10 juillet, NDLR), et huit à Rio ». Ce chiffre correspond aux séries, demi-finales et finales du 100m et du 200m. La jeune championne néerlandaise est prête à faire des étincelles sur la piste du stade olympique de Rio entre le 12 et le 17 août !

2016 Getty Images
back to top En