skip to content
Buenos Aires 2018

De Buenos Aires 2018 à Tokyo 2020, le sport s’invite dans la rue

Il y a un an, le comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018 concrétisait sa vision qui était de "mettre le sport à la portée de la population". Près d’un quart de million de personnes s’étaient rassemblées le long de la principale avenue de la capitale argentine pour célébrer la cérémonie d’ouverture, puis un million de spectateurs ont suivi les compétitions sportives qui se sont déroulées dans les quatre parcs urbains et ont participé aux activités culturelles et sportives proposées un peu partout dans la ville.  


S’inspirant de ce vaste festival urbain, les organisateurs de Tokyo 2020 vont, dans moins d’un an, proposer à leur tour de nouveaux sports et de nouvelles expériences sportives urbaines aux fans d’Olympisme.

En se servant une fois encore des Jeux Olympiques de la Jeunesse comme terrain d’essai pour le Mouvement olympique et, en particulier, pour tester de nouvelles manières de rendre les Jeux plus jeunes et plus urbains, le CIO a travaillé avec Buenos Aires 2018 afin de développer un des concepts les plus novateurs à ce jour : le parc urbain.

IOC/OIS

Dans un poumon vert de la ville où les habitants venaient déjà se retrouver en nombre, de nouveaux sports et disciplines urbains ont été proposés en plein cœur de Buenos Aires, tel que le basketball 3x3, l’escalade, le breaking ou encore le BMX freestyle, qui ont tous été testés pour la première fois lors d’une édition des JOJ. La culture jeune et urbaine se mêlait au sport, les "food trucks" donnaient un goût authentique de Buenos Aires et l’accès aux différents événements et compétitions était libre pour tous grâce à un bracelet style festival.

Plusieurs athlètes de haut niveau qui cherchent actuellement à se qualifier pour Tokyo 2020 – Leticia Bufoni (skateboard), Nyjah Huston (skateboard) et Logan Martin (BMX freestyle) – ont rejoint la légende du skateboard Tony Hawk pour présenter leurs sports dans le parc urbain, tandis que les jeunes du coin étaient invités à apporter leurs propres skateboards pour se mesurer à leurs héros dans le parc.

IOC/OIS

De nombreux éléments expérimentés dans le parc urbain seront reconduits à Tokyo 2020, tels que l’ouverture des sites aux fans une fois les compétitions olympiques terminées et la possibilité d’essayer des sports. À Tokyo, l’atmosphère festive du parc urbain sera ressentie dans toute la zone du Waterfront City, avec le festival urbain qui accueillera les épreuves de BMX racing, de BMX freestyle et de skateboard. Par ailleurs, le Playground comprendra des zones d’échauffement à l’extérieur où les visiteurs pourront regarder les joueurs de basketball 3x3 et les grimpeurs se préparer à la gloire olympique.

IOC/OIS

Non seulement le parc urbain était l’occasion d’enthousiasmer le public local à Buenos Aires, mais des millions de fans se sont connectés via la chaîne olympique pour suivre ces sports forts en adrénaline. Qui plus est, les athlètes et influenceurs ont été mobilisés via les médias sociaux pour s’assurer que les fans sur place et dans le monde entier étaient au plus près de l’action olympique, comme jamais auparavant.

back to top En