skip to content

Dario Cologna remporte le skiathlon et son 2e titre olympique !

Le Suisse Dario Cologna, blessé en début d'hiver, a remporté le deuxième titre olympique de sa carrière en s'adjugeant le skiathlon (15km classique + 15km libre en ski de fond) des jeux de Sotchi, dimanche dans le stade Laura. Il a devancé à l’arrivée le tenant du titre suédois Marcus Hellner et le Norvégien Johnsrud Sundby.

« C’est fabuleux ! C’est un rêve qui devient réalité » s’est exclamé Dario Cologna, dont la saison a été perturbée par une blessure à la cheville droite survenue lors d'un footing en novembre dernier. « C’est tellement spécial. J’avais déjà gagné en Coupe du Monde ici à Sotchi, et je voulais juste refaire la même chose. C’est vraiment spécial de gagner après ma blessure en novembre. Il y a quelques mois, je ne pensais vraiment pas pouvoir monter sur le podium. Je n’arrive pas à croire que j’ai remporté la première course de ski de fond ici ! ».

Cologna se détache dans la dernière bosse

Dario Cologna, qui avait remporté le 15 km libre des Jeux de Vancouver 2010, s'est imposé au terme d'une course qui, comme souvent en skiathlon, s'est décantée dans le dernier kilomètre, avec l'accélération du Suédois Marcus Hellner, seulement suivi par Dario Cologna et Johnsrud Sundby.

Mais dans la dernière bosse, Cologna a réussi à prendre quelques mètres d'avance pour finalement les devancer tous d'un souffle sur la ligne d’arrivée. Hellner termine à 4/10e de seconde et Sundby à 1 seconde 4/10e.

Marcus Hellner n’est pas déçu d’avoir cédé son titre olympique. La médaille d’argent suffit à son bonheur. « Je me sens très heureux ! Je me suis senti bien durant la course, mais Dario s’est montré trop fort et je n’ai pas pu le suivre, mais jambes étaient un peu dures sur la fin ».

Connu précédemment sous le nom de combiné 15km +15km départ groupé, ou 30km poursuite, le skiathlon voit les concurrents disputer un 15km en style classique, s’arrêter à mi parcours pour changer rapidement de skis, puis poursuivre jusqu’à l’arrivée en style libre.

back to top En