skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Daria Trubnikova prolonge le règne de la Russie en gymnastique rythmique

La gymnaste rythmique de 15 ans déploie ses ailes après avoir vaincu ses nerfs, et assure à la Russie un troisième titre consécutif dans la discipline aux JOJ. Daria Trubnikova termine le concours général individuel disputé mardi 16 octobre loin devant l'Ukrainienne Khrystyna Pohranychna, alors que l'italienne Talisa Torretti s'adjuge un bronze inédit.


Deuxième au cerceau, mais aérienne, précise et largement mieux notée que les sept autres finalistes au ballon, aux massues et au ruban, Daria Trubnikova a évolué dans une classe à part devant le public du pavillon de l'Amérique, terminant son concours général individuel de gymnastique rythmique avec une avance considérable de 4,300 points sur sa plus proche rivale, l'Ukrainienne Khrystyna Pohranychna

Trubnikova a ainsi remporté la troisième médaille d’or consécutive de la Russie aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, succédant à Alexandra Merkulova à Singapour en 2010 et Irina Annenkova à Nanjing en 2014. Après quelques erreurs mineures commises lors de son entrée dans le concours, au cerceau (Khrystyna Pohranychna l'a devancée sur cet élément), Daria Trubnikova a réussi à maitriser ses nerfs pour offrir un spectacle magnifique aux juges et aux spectateurs admiratifs rassemblés dans les gradins.

 

"J’ai eu un départ difficile et je n’étais qu’à la deuxième place après le premier élément, mais après ça, je n'ai plus commis d'erreurs", a-t-elle simplement expliqué. "Je savais que la journée serait compliquée, alors je me suis préparée à tout. Je n'arrive toujours pas à croire que j'ai gagné et je suis très fière de cet exploit. "

Dès que son total de points s'est affiché sur le grand écran, les SMS ainsi que les appels ont commencé à défiler sur son portable, comme sur celui de son entraîneur. "Mon téléphone n'arrête pas de sonner et je continue à recevoir plein de textos. C’est très cool, mais c’est aussi un peu étrange, simplement parce que je dois encore réaliser ce que j'ai accompli."

Aino Yamada du Japon (Jed Leicester pour OIS/CIO)

 

"Quand nous avons vu mon score s'afficher, nous avons appelé l'entraîneure en chef en Russie, Irina Viner, qui m'a félicitée. Je voulais la remercier pour tous ce qu'elle m'a apporté à l'entraînement." Trubnikova a déclaré qu'elle ne s'était pas focalisée sur l'importance de son avance sur Pohranychna durant la finale. "Pour être honnête, je ne pensais pas vraiment à l’écart qui nous séparait. Ce n’est qu’après le troisième élément (les massues) que j’ai vu que j’étais loin devant, mais j’ai quand même essayé de ne penser qu'à mon propre passage final au ruban".

"J'ai eu une étrange boule l'estomac à cause de ça. C’était peut-être un peu nerveux, je ne peux pas vraiment le décrire. Mais cette impression s'est vite vite transformée en émotions heureuses parce que j'ai gagné la médaille d'or ici. Et c'est incroyable. "

L'italienne Talisa Torretti, qui s’était qualifiée pour la finale à la deuxième place, a remporté la première médaille de l’Italie en gymnastique rythmique en s'adjugeant le bronze.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En