skip to content
Date
18 sept. 2015
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Tir à l'arc

Dans le mille ! Les jeunes de Rio font flèche de tout bois

Alors que Rio de Janeiro est passée à la vitesse supérieure pour l’épreuve test officielle de tir à l’arc dans le célébrissime Sambódromo de la ville, les enfants d’une banlieue voisine ont hérité d’une occasion en or : décocher quelques flèches, avec l’aide d’un quatuor d’archers professionnels.


L’épreuve test de tir à l’arc d’Aquece Rio étant programmée au Sambódromo de Rio du 15 au 22 septembre, le comité organisateur local des Jeux de 2016 a eu l’idée de s’associer au Consulat de France pour offrir à un groupe de 50 enfants de la favela de São Carlos, proche du complexe, la chance de s’initier pour de vrai au sport.

Trois archers brésiliens professionnels ont prêté main-forte aux ateliers : Fábio Emílio, espoir de Rio 2016, et son père Renato Emílio – quatre participations olympiques – et Suzui Mattei. Ils ont été rejoints par l’archère paralympique franco-brésilienne Patricia Layolle.

Après trois heures de théorie sur les bases du sport, les enfants ont participé à une compétition amicale à l’issue de laquelle les cinq meilleurs archers ont reçu des versions en peluche de Tom, la mascotte des Jeux Paralympiques de Rio 2016.

De l’avis général, l’épreuve s’est soldée par un succès retentissant. « Je n’avais jamais fait de tir à l’arc auparavant, mais j’ai beaucoup aimé ça », a commenté Lucas Castro, l’un des cinq lauréats, âgé de 12 ans. Et d’ajouter : « C’était vraiment une sensation géniale de mettre la flèche dans le mille. »

C’était également une courbe d’apprentissage pour les pros. « Je n’avais jamais donné de leçon à autant d’enfants à la fois, s’est enthousiasmé Fábio Emílio. C’est très agréable, ils ont même scandé mon nom. Le tir à l’arc aide les enfants à se développer, en termes d’éducation et d’orientation de leur vie. Cela ne peut leur être que bénéfique. »

Mais le plaisir ne s’est pas arrêté là. Les organisateurs de Rio 2016 ont en effet également convié 160 jeunes de la favela à assister à la véritable épreuve test au Sambódromo, qui est la plaque tournante des festivités lors du célèbre carnaval de Rio. Durant la compétition, ils auront l’occasion de voir quelques-uns des meilleurs archers de la planète à l’œuvre, et notamment pas moins de 11 médaillés olympiques de Londres 2012.

L’épreuve préolympique de Rio fournira des opportunités supplémentaires de qualification pour les Jeux de l’an prochain aux équipes et aux individuels, alors que les 22 premiers pays ont acquis définitivement leur billet en juillet dernier, lors des Championnats du monde de Copenhague (DEN).

Le tir à l’arc, dont on peut retrouver trace dans l’Antiquité, est apparu pour la première fois au programme olympique en 1900. Après une absence en 1912, puis de 1924 à 1972, il est présent depuis lors de  chaque édition des Jeux.

back to top