skip to content
Date
20 déc. 2010
Tags
JOJ

Danka Bartekova, ravie de transmettre les valeurs olympiques à la jeunesse du monde


Alan Harris, jeune reporter de Singapour 2010 originaire de la Barbade, nous fait son compte rendu depuis Durban

Elle est déjà olympienne et détentrice d'un record du monde. Pour couronner le tout, elle s'est d'ores et déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Mais s'il y a une chose que Danka Bartekova, du haut de ses 26 ans, chérit plus que tout, c'est sa capacité à transmettre les valeurs olympiques par le biais du langage universel et inconditionnel du sport.

Son histoire est des plus intéressantes. Depuis que son père, chasseur émérite, lui a laissé essayer son fusil dans les bois brumeux de Slovaquie il y a 13 ans, elle n'a jamais regardé en arrière. Devenue professionnelle du tir, elle a en effet participé aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing et a établi la même année des records du monde dans l'épreuve de skeet. Elle a une jumelle prénommée Lanka, qui pratique également le tir. Au début de l'année, lors des Championnats d'Europe en Russie, Danka Bartekova a décroché la médaille d'or et sa sœur Lanka, le bronze. C'est la première fois que les deux sœurs sont montées ensemble sur un podium.

Mais l'été 2010 a offert à Danka Bartekova d'autres possibilités d'entrer dans l'histoire. Elle s'est en effet rendue à Singapour pour les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Évidemment, elle n'était pas conviée à cette édition en tant que tireuse d'élite, les athlètes des JOJ ayant en moyenne entre 14 et 18 ans. Elle était à Singapour pour participer à ces JOJ en tant qu'ambassadrice.

Accompagnée d'un groupe international de 29 autres personnes comme elle, elle a assumé la lourde responsabilité de jouer les mentors pour ces quelque 3 600 jeunes athlètes qui ont pris part à cette édition historique.

Le rôle qu'elle a joué a été d'une importance capitale. Il a permis de changer la vie de bon nombre de jeunes olympiens qu'elle et ses collègues ont rencontrés lors de ces quinze jours de compétition en août dernier.

Les ambassadeurs étaient présents à tous les instants. Ils étaient en effet là à chaque étape, offrant leur soutien inconditionnel pour que les athlètes se réalisent à la fois sur l'aire de compétition et en dehors.

"Mon rôle s'inscrivait dans un ambitieux programme culturel et éducatif" a-t-elle récemment déclaré alors qu'elle était à Durban, Afrique du Sud.

À Durban, tout comme elle l'a fait à Singapour, la jeune Slovaque a fait ce qu'elle aimait le plus et de manière très éloquente : à savoir, transmettre les valeurs olympiques que sont le respect, l'excellence et l'amitié.

Elle était invitée en tant qu'intervenante à la 7e Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture, dont le titre était "Donner la parole aux jeunes". Elle a saisi avec joie cette occasion.

"Lorsque j'ai rencontré les jeunes olympiens à Singapour, la plupart d'entre eux ne connaissaient pas les valeurs olympiques" nous a-t-elle confié. Et d'ajouter : "Tout comme moi, ils étaient uniquement concentrés sur leurs sports respectifs. Je leur ai parlé des valeurs olympiques, de ce qu'elles sont. Le sport est bien sûr important, mais il y a tellement plus dans la vie."

Alors qu'elle était à Durban, Danka Bartekova a été rejointe par cinq autres ambassadeurs des JOJ, trois athlètes ainsi que trois jeunes reporters des JOJ. Débordants d'enthousiasme, ils ont représenté des pays tels que la Barbade, le Sénégal, l'Autriche, Singapour, le Rwanda, le Brésil, le Zimbabwe, la Nouvelle-Zélande et enfin l'Afrique du Sud.

Lors de la conférence, qui a été ouverte par Jacques Rogge, président du Comité International Olympique, tous ont pris la parole et ont eu l'occasion de faire entendre leurs voix.

"Je me sens privilégiée. Pour un jeune, avoir la chance de contribuer à une conférence qui offre la possibilité aux jeunes de prendre la parole, c'est très important. Je pense que c'est le début d'autres grandes choses pour ma génération. Nous étions là pour parler de nos comportements et de nos points de vue. C'était un grand jour pour les jeunes de mon âge."

Après une huitième place lors des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, Danka Bartekova a su saisir sa chance et s'est qualifiée pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres avec une médaille de bronze lors des Championnats du monde de 2010 à Munich.

Elle étudie actuellement la diplomatie du sport, ce qui sied à merveille à la formidable ambassadrice du sport qu'elle est.

Tags JOJ
back to top