skip to content
Getty Images
Date
10 janv. 2018
Tags
JOJ , Badminton , Actualités Olympiques
JOJ

D'hier à aujourd'hui : Akane Yamaguchi

Nous revenons sur la formidable ascension de la médaillée d'argent des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2014 à Nanjing, ceci après qu’elle ait terminée sa saison 2017 sur une magnifique victoire lors des finales des Super Series de la BWF.

À l'époque…

À 17 ans, la Japonaise Akane Yamaguchi était arrivée aux JOJ de Nanjing 2014 en tant que tête de série n°1, ayant déjà atteint la finale des Championnats du monde juniors de la BWF trois ans d'affilée, remportant une médaille d'argent en 2012 et l'or en 2013 et 2014.

Getty Images

Un avant Nanjing 2014, Akane Yamaguchi avait également fait des merveilles sur le circuit senior en devenant la plus jeune joueuse à remporter un tournoi Super Series de la BWF, avec une victoire sur sa compatriote Shizuka Uchida dans la finale japonaise des Super Series 2013 à l'âge de 16 ans et trois mois à peine.

À Nanjing, Akane Yamaguchi a définitivement prouvé pourquoi elle était tête de série avec un record parfait de trois victoires sur les trois rencontres disputées dans son groupe, l'emportant confortablement sur Chlorie Cadeau (SEY) et Thilini Hendahewa (SRI) avant de contenir les assauts de la neuvième de série Mia Blichfeldt (DEN).

Elle a perdu le premier set des JOJ lors de sa victoire en quarts de finale contre Ruselli Hartawan, battant l'Indonésienne 12e au classement 2-1 (21-6, 18-21, 21-11), avant d'affronter Lee Chia-hsin (TPE) dans le dernier quart.

Autre victoire 2-1 pour une finale à succès contre la deuxième au classement, He Bingjiao, de République populaire de Chine. Le duo s'était déjà mesuré dans la finale des Championnats du monde juniors de la BWF plus tôt en 2014 et Akane Yamaguchi l'a finalement remporté avec un set de moins 2-1. Ce fut une autre histoire à Nanjing car He Bingjiao a bénéficié du soutien inconditionnel du public chinois et a décroché la médaille d'or des JOJ, Akane Yamaguchi devant se contenter de l'argent.

Aujourd'hui…

Depuis ses exploits couronnés de succès aux JOJ, Akane Yamaguchi est rapidement devenue l'un des grands noms du badminton féminin.

Quelques mois après Nanjing 2014, elle a participé à sa deuxième finale de Super Series de la BWF– perdant face à l'Indienne Saina Nehwal lors de l'Open de Chine – et a continué à faire forte impression sur le circuit senior. L'année 2016 a d'ailleurs été une année remarquable pour la jeune femme.  

Après avoir perdu dans les quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio 2016 face à sa compatriote Nozomi Okuhara, Akane Yamaguchi remporte consécutivement les titres des Super Series lors des Opens de République de Corée et du Danemark, avec au Danemark des victoires sur Nozomi Okuhara et Carolina Marín, médaillée d'or olympique et double championne du monde, également ancienne athlète des JOJ.

Getty Images

Son excellente forme a continué en 2017 avec sa victoire dans l'Open de Chine pour le quatrième titre des Super Series de sa carrière, sans oublier qu'elle a disputé toutes les finales des épreuves des Super Series en Australie, au Danemark et en France. Elle a terminé sa saison 2017 de la meilleure des manières, en remportant les finales des Super Series à Dubaï.

back to top En