skip to content
JOJ

D’anciens athlètes des JOJ se démarquent en ce début 2019

Durant le premier mois de la nouvelle année, plusieurs anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ont fait parler d’eux alors qu’ils continuent de progresser rapidement dans leurs sports respectifs chez les séniors.

Getty Images
Championnats européens de patinage de vitesse sur piste courte

Le patineur de vitesse hongrois et médaillé des JOJ Shaoang Liu a remporté deux médailles d’or et une de bronze en janvier lors des Championnats européens de patinage de vitesse sur piste courte à Dordrecht (Pays-Bas), renforçant ainsi sa réputation en tant qu’un des meilleurs jeunes talents dans ce sport. Le patineur de 20 ans, qui avait décroché le bronze dans le 1 000m aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016, était en grande forme en ce début 2019 et s’est s’imposé dans le 500m en Hollande, reléguant son frère aîné Sándor Liu Shaolin à la deuxième place. Liu a aussi terminé troisième dans la super finale du 3000m avant de faire équipe avec son frère pour triompher dans le relais 5000m à Dordrecht.

Getty Images

Les deux frères faisaient partie du quatuor hongrois qui a marqué l’histoire aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 lorsqu’ils ont décroché l’or dans le relais hommes 5 000m en établissant un nouveau record aux Jeux. Il s’agissait du tout premier titre olympique d’hiver pour leur pays.

D’autres anciens athlètes des JOJ ont connu le succès à Dordrecht : Suzanne Schulting, une autre athlète de Lillehammer 2016, a remporté le 1 000m femmes ainsi que le bronze dans le relais 3 000m.

Getty Images
Winter X Games

La 18e édition des Winter X Games à Aspen (États-Unis) du 24 au 27 janvier a vu l’Américaine Hailey Langland décrocher l’argent en slopestyle trois ans après avoir concouru aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016. L’athlète de 18 ans avait représenté les États-Unis dans les épreuves du half-pipe et du slopestyle en Norvège et, après avoir participé aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018, elle a poursuivi sur sa lancée en se classant deuxième à Aspen.

Il s’agit de sa troisième médaille aux Winter X Games après le bronze en slopestyle en 2016 et l’or en big air l’année suivante.

Getty Images
Open d’Australie

La Hongroise Timea Babos a atteint la finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la septième fois de sa carrière à l’Open d’Australie en janvier, mais n’a pas réussi à défendre son titre du double féminin à Melbourne (Australie). La joueuse de 25 ans avait décroché son premier titre de Grand Chelem en 2018 en Australie avec sa partenaire française Kristina Mladenovic et, bien que le duo ait à nouveau atteint la finale 12 mois plus tard, elles ont été battues en trois sets par l’Australienne Samantha Stosur et la Chinoise Zhang Shuai.

Timea Babos avait déjà montré son potentiel aux tout premiers JOJ à Singapour 2010, lorsqu’elle avait décroché le bronze dans le double féminin avec la Belge An-Sophie Mestach. La même année, elle avait remporté le double féminin junior à Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open et entamé une carrière professionnelle l’année suivante.
En juillet 2018, elle est devenue numéro un mondiale au classement WTA, toute première joueuse hongroise à atteindre ce niveau, simples et doubles confondus.

Getty Images
hampionnats du monde de luge

Sept ans après avoir concouru aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012, les deux Autrichiens Thomas Steu et Lorenz Koller ont décroché les premières médailles de leur carrière chez les séniors, obtenant l’argent et deux bronzes aux Championnats du monde de luge de la FIL à Winterberg (Allemagne).
Les deux athlètes de 24 ans avaient représenté l’Autriche dans le double hommes à Innsbruck et décroché le bronze dans l’épreuve plurinationale.

Steu et Koller ont repris leur partenariat aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, terminant quatrièmes dans le double hommes. Ils ont mis fin à leur attente de médailles en janvier à Winterberg avec trois podiums.

Le duo s’est classé troisième dans le double hommes et le sprint en double en Allemagne avant de s’associer à leurs compatriotes Hannah Prock et Reinhard Egger pour remporter l’argent dans l’épreuve par équipes.

Getty Images
Championnats européens de patinage de vitesse

L’ancien athlète des JOJ Henrik Fagerli Rukke était un des trois médaillés norvégiens aux Championnats européens de patinage de vitesse à Collalbo (Italie) après avoir terminé troisième dans le 500m sprint hommes à l’Arena Ritten. Rukke avait concouru dans le 500m, le 1 500m et l’épreuve de départ groupé aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012. Il était également membre de l’équipe norvégienne qui a remporté le titre du sprint à la Coupe du monde de patinage de vitesse de l’ISU en 2017-2018.

À 22 ans, le jeune frère du patineur international Christoffer Fagerli Rukke a décroché le bronze à Collalbo derrière les Néerlandais Sven Kramer et Patrick Roest.

back to top En