skip to content
Date
11 janv. 2019
Tags
Actualités Olympiques
JOJ

D’anciennes stars des JOJ terminent l’année 2018 en beauté

Alors que la saison sportive 2018 touchait à sa fin en décembre, plusieurs anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) ont montré leurs talents lors de quelques grandes compétitions dans leurs sports respectifs.


Finale du Grand Prix de patinage artistique

Le Grand Prix 2018/2019 de patinage artistique de l’ISU s’est achevé à Vancouver (Canada) avec la participation de plusieurs anciens patineurs des JOJ. Shoma Uno et Cha Jun-hwan sont montés sur le podium dans l’épreuve masculine. Uno, médaillé d’argent aux JOJ d’Innsbruck 2012, a de nouveau décroché ce précieux métal derrière le champion du monde en titre, Nathan Chen, tandis que Cha – qui s’était classé cinquième à Lillehammer 2016 – a terminé troisième, son meilleur résultat à ce jour chez les séniors.

Dans l’épreuve féminine, la médaillée d’or d’Innsbruck 2012, Elizaveta Tuktamysheva, a remporté le bronze derrière Rika Kihira et Alina Zagitova, tandis que Kaori Sakamoto, qui s’était classée sixième à Lillehammer 2016, a terminé quatrième.

Getty Images


Championnats du monde de natation de la FINA (25m)

Organisés à Hangzhou (Chine) du 11 au 16 décembre, les Championnats du monde de natation 2018 de la FINA (25m) ont été marqués par toute une série de brillantes performances de la part d’anciennes stars des JOJ. Parmi les plus impressionnantes, citons celle du Russe Kliment Kolesnikov, 18 ans. Tout juste après avoir remporté six médailles d’or et une d’argent aux JOJ de Buenos Aires 2018 en octobre, le détenteur du record du monde du 50m dos a fait sensation aux Championnats du monde petit bassin en décrochant l’or dans l’épreuve individuelle du 100m quatre nages ainsi que six autres médailles dans les relais. Son compatriote triple médaillé d’or des JOJ, Evgeny Rylov, est lui aussi monté sur la plus haute marche du podium dans le 50m et le 200m dos, et a remporté une médaille d’or, deux d’argent et deux de bronze dans les relais.

Autres ex athlètes des JOJ à impressionner en Chine : l’Ukrainien Mykhailo Romanchuk, qui a décroché l’or dans le 1 500m nage libre, et le Sud-Africain Chad le Clos, qui a remporté l’or dans le 100m papillon, l’argent dans le 50m et le 200m papillon, ainsi que le bronze dans le 100m nage libre.

L’ancienne championne olympique et des JOJ Rūta Meilutytė a pour sa part décroché l’argent dans le 50m brasse femmes, tandis que le Brésilien triple médaillé des JOJ, Matheus Santana, a remporté le bronze dans les relais 4x100m nage libre et 4x50m quatre nages.

Getty Images


Finales du BWF World Tour

Le dernier tournoi du BWF World Tour 2018 a réuni les meilleurs joueurs du circuit à Guangzhou (Chine) du 12 au 16 décembre.

Le champion des JOJ de Nanjing 2014, le Chinois Shi Yuqi, et le médaillé de bronze, l’Indonésien Anthony Ginting, ont participé au tournoi du simple messieurs. Yuqi, qui était deuxième aux Championnats du monde de la BWF début 2018, a réussi à terminer l’année en beauté en décrochant le titre masculin avec une victoire en finale 21-12, 21-11 sur le Japonais Kento Momota.

Le simple dames devait aussi avoir une saveur des JOJ, mais la médaillée d’or de Nanjing 2014, He Bingjiao, et la championne olympique de Rio 2016, Carolina Marín, qui avait également concouru aux JOJ de Singapour 2010, ont dû toutes deux déclarer forfait avant le tournoi en raison de blessures. La Japonaise Akane Yamaguchi, qui avait décroché l’argent à Nanjing 2014, a elle pu concourir mais a perdu face à sa compatriote qui a finalement terminé deuxième, Nozomi Okuhara.

Getty Images


Grand Slam de la Fédération mondiale de taekwondo

Le deuxième Grand Slam de la Fédération mondiale de taekwondo, qui s’est tenu du 12 au 16 décembre à Wuxi (Chine), comprenait les 16 meilleurs taekwondoïstes du monde pour chacune des huit catégories de poids olympiques, et notamment les champions du Grand Slam de l’année précédente ainsi que les médaillés d’or de chacune des cinq épreuves du Grand Prix en 2018.

Dans la compétition féminine des -49kg, la Thaïlandaise Panipak Wongpattanakit, championne à Nanjing 2014 et médaillée de bronze à Rio 2016, a su dominer la Coréenne Min-Ah Ha pour remporter le titre 2-0.

Pendant ce temps, la Britannique Jade Jones, médaillée d’or à Singapour 2010 et double championne olympique, a décroché l’argent après sa défaite 2-1 face à la Chinoise Lijun Zhou dans la finale femmes -57kg.

Getty Images


Grande finale de l’ITTF World Tour

La grande finale de la 23e édition de l’ITTF World Tour 2018 s’est tenue à Incheon (République de Corée) du 13 au 16 décembre avec les meilleurs joueurs du monde.

Avant le tournoi, le double médaillé d’or des JOJ, le Chinois Fan Zhendong, avait été nommé par l’ITTF star de l’année 2018. Il s’était en effet hissé tout en haut des classements mondiaux, avec deux médailles d’or aux Jeux asiatiques et un triomphe aux Championnats du monde par équipes. Fan était aussi le tenant du titre à Incheon, puisqu’il avait remporté le simple messieurs lors de la grande finale de l’ITTF World Tour 2017, et a revu des visages familiers des JOJ.

Dans le premier tour, le Chinois de 21 ans était opposé au vainqueur du simple aux JOJ de Singapour 2010, le Japonais Koki Niwa. Fan a triomphé 11-6, 11-8, 11-5, 12-10. Il a ensuite affronté un autre athlète de Nanjing 2014, le Brésilien Hugo Calderano, en quart de finale. Fan était clairement le favori mais Calderano ne s’est pas laissé faire et le Brésilien de 22 ans a finalement remporté une victoire surprise 4-2 (11-6, 12-10, 4-11, 11-5, 9-11, 11-9).

Calderano s’est toutefois incliné 4-0 (11-7, 11-8, 11-8, 11-5) en demi-finale face à celui qui remportera le tournoi, le Japonais Tomokazu Harimoto.

back to top En