skip to content
Date
18 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO , Curling

Curling hommes : la Grande-Bretagne en demi-finale au bout du suspense

La Grande-Bretagne bat la Norvège 6-5 à l’issue d’un barrage dramatique, mardi 18 février sur la glace de l’Ice Cube. L’équipe de David Murdoc accède ainsi aux demi-finales où elle affrontera la formation championne du monde suédoise. L’autre demi-finale, le 20 février, opposera le Canada à la Chine.


Après avoir terminé ex-aequo au quatrième rang du premier tour (« round robin ») avec toutes deux 5 victoires et 4 défaites, la Grande-Bretagne et la Norvège ont donc dû en découdre en barrage afin que l’équipe gagnante rejoigne dans le dernier carré les trois premières du classement : La Suède (1ère), Le Canada (2e) et la Chine (3e).

La Norvège s’est vue attribuer l’avantage de la dernière pierre, en vertu de sa victoire sur la Grande-Bretagne durant le premier tour, et Thomas Ulsrud et les siens l’ont utilisé pour marquer le premier point du match dans la manche initiale. Chaque équipe marquant un point tour à tour, le score était de 2-2 à la fin de la quatrième manche, avant que la formation norvégienne ne prenne dans l’avance dans la 5e en plaçant deux pierres dans la maison pour mener 4-2 à la « mi-temps ».

Rien n’a été marqué dans les deux manches suivantes, puis la formation emmenée par David Murdoch est revenue à égalité 4-4 dans la 8e « end » lorsque Thomas Ulrsud n’a pas réussi à dégager deux pierres britanniques de la maison. La tension est encore montée d’un cran dans la 9e manche, quand Ulsrud a réussi à marquer un point pour repasser devant au score, 5-4.

Un dernier coup magique

Dans la 10e et dernière « end », la pression était sur David Murdoch mais celui-ci a réussi à conserver ses nerfs et son bras n’a pas tremblé. Il a réussi un coup incroyable sur sa dernière pierre, sortant de la maison une collection de pierres norvégiennes, en laissant une à lui sur la cible, accompagnée de la deuxième pierre magique qu’il venait de lancer ! Ces deux ultimes points donnant la victoire 6-5 à la formation britannique qui n’avait jamais mené au score dans ce barrage…

« Ca a été incroyable » s’est exclamé David Murdoch, « Au départ, nous avions pour but d’atteindre les demi-finales et nous y voilà ! Les gars ont été absolument fantastiques. Le niveau du match était juste incroyable, vous manquiez un seul tir et vous perdiez pratiquement la partie. Il n’y avait aucune marge d’erreur. Ce dernier tir restera comme un des meilleurs de ma carrière. On n’a pas souvent ce genre d’opportunité. Il faut juste tenter… »

Thomas Ulrsud est pour sa part admiratif, et très digne dans la défaite : «  Si vous réfléchissez à ce qui était en jeu, c’était vraiment un coup fantastique. Vous le ratez, vous êtes dehors. Vous le réussissez et vous êtes en demi-finale des Jeux Olympiques ! Tout le mérite revient à David. Cela montre quel joueur il est. C’est la raison pour laquelle il est le skip de la Grande-Bretagne. Il ne craque pas sous la pression ! ». 

back to top En