skip to content
Date
21 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO , Curling

Curling hommes : 3e titre olympique consécutif pour le Canada

Le Canada poursuit sa série de victoires aux Jeux Olympiques en disposant de la Grande-Bretagne en huit manches, 9-3. La Suède prend la médaille de bronze grâce à sa victoire sur la Chine en « petite finale » au bout du suspense, 6-4.


Après que David Murdoch et son équipe leur aient concédé la victoire à la fin de la huitième manche, estimant le score de 9-3 irrattrapable, la formation de de Brad Jacobs a permis au Canada de réaliser un doublé inédit aux Jeux Olympiques, puisque l’équipe féminine s’est imposée 24h plus tôt face à la Suède. Aucun pays n’avait encore remporté l’or chez les femmes et chez les hommes dans les mêmes Jeux. Par ailleurs, ce titre est le 3e consécutif pour l’équipe masculine du Canada.

Le Canada, présent à toutes les éditions des Jeux Olympiques depuis que le curling est revenu au programme à Nagano en 1998, est arrivé en finale à Sotchi en grand favori, ayant terminé le premier tour en tête après déjà battu la Grande-Bretagne à ce stade, 7-5. A cette occasion, le 14 février dernier, le match avait été âprement disputé, David Murdoch passant à côté de la victoire sur sa dernière pierre. En finale, on aura été très loin de ce scénario.

Dès la fin de la troisième « end », Brad Jacobs et les siens mènent 5-1, la Grande-Bretagne peinant à rivaliser avec le formidable jeu d’attaque et de défense des doubles tenants du titre. Après le break de la mi-match, atteint sur le score de 6-1, les choses empirent encore, Brad Jacobs plaçant deux pierres dans la maison pour porter la marque à 8-2.  L’équipe de David Murdoch parvient à prendre un point dans la 7e manche, mais le Canada domine la suivante et porte son avance à 9-3. Les Britanniques se concertent rapidement, puis David Murdoch vient serrer la main de son adversaire, lui concédant la victoire alors qu’il reste encore deux manches à disputer. Le Canada remporte brillamment le titre.

Le Canadien E.J. Harden, qui a disputé ce tournoi auprès de son frère Ryan, explique qu’il a été inspiré à Sotchi par un doublé familial, celui des soeurs Justine et Chloé Dufour-Lapointe dans l’épreuve de bosses en ski acrobatique. « Je les ai vues côtes à côte sur le podium toutes les deux, et très honnêtement, j’ai dû retenir mes larmes en assistant à ce grand moment des Jeux Olympiques. En voyant cela, j’ai compris que cela signifierait absolument tout pour moi si je pouvais faire la même chose avec mon frère ! Et peu importe ce qui va arriver maintenant, je n’oublierai jamais ce moment où je suis monté sur le podium avec lui ».

Pour David Murdoch, il s’agit aussi d’un moment historique. Cette médaille d’argent est la première de la Grande-Bretagne en curling depuis qu’elle avait remporté le titre lors des premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924 ! Mais le skip britannique n’en est pas moins désolé d’avoir perdu cette finale. « C’était l’opportunité d’une vie, mais ce n’était pas pour aujourd’hui. »

Le bronze pour la Suède

De son côté, la Suède remporte la médaille de bronze en battant la Chine en « prolongations » (11e manche supplémentaire) 6-4.  Niklas Edin parvient à contrôler ses nerfs pour donner deux points à son équipe au bout du suspense, après que le score soit allé jusqu’à 4-4 dans le temps de jeu réglementaire.

Les champions du monde en titre suédois démarrent le match avec l’avantage de la dernière pierre, ayant déjà battu la Chine au premier tour, mais un départ prudent ne voit que trois points marqués durant sa première moitié. La Suède atteint le « break » en menant 2-1. Une erreur d’Edin permet à la Chine de passer devant au score pour la première fois dans la 6e manche, mais les Suédois égalisent 3-3 dans la suivante.

La Chine de Rui Liu reprend l’avantage 4-3 à la fin de la 9e « end », avant que l’arbitre n’ait à mesurer la position des pierres dans la 10e manche pour donner le point à la Suède qui égalise 4-4. Dans cette « extra end » décisive, la Chine ne parvient pas à bousculer la défense bien installée de l’équipe européenne, et Edin sur sa dernière pierre, parvient à prendre les deux points de la victoire.

Niklas Edin, qui avait terminé 4e à Vancouver en 2010 après avoir été battu par la Suisse, est soulagé de monter sur le podium. « C’est génial. Finir à nouveau 4e nous aurait complètement détruits ! ». Quant à Rui Liu,  qui a mené la Chine à sa 2e participation aux Jeux en Curling, il déclare : « C’est très triste de perdre ce match. Nous avons réalisé une belle performance. Toute l’équipe a très bien joué durant tout le tournoi et bien que nous ayons manqué la médaille, nous avons essayé du mieux que nous avons pu ».

 

back to top En