skip to content
Date
24 juil. 2000
Tags
Actualités Olympiques , Communiqué de presse

CREATION DU CENTRE INTERNATIONAL POUR LA TREVE OLYMPIQUE


Athènes, le 24 juillet 2000 - Le Centre International pour la Trêve Olympique a été officiellement créé aujourd’hui au Zappeion Palace à Athènes, Grèce, par le Président du CIO, M. Juan Antonio Samaranch, et le ministre grec des Affaires étrangères, M. George Papandreou, respectivement président et vice-président de la Fondation Internationale pour la Trêve Olympique.

Ont assisté à la cérémonie le Président la République hellénique, M. Konstantinos Stefanopoulos, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, M. Theodore Ben Gurirab, l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, M. Javier Perez de Cuellar, et de nombreuses autres personnalités.

Le Centre International pour la Trêve Olympique, qui est une organisation non gouvernementale, a été créé par le Comité International Olympique et le Ministère grec des Affaires étrangères, afin de contribuer à la promotion des idéaux olympiques, de la paix, de l’amitié et de la compréhension internationale grâce au sport et à l’idéal olympique. Le principal objectif du Centre sera de prévenir et de résoudre les conflits et les tensions grâce à des activités sportives, d’élaborer des programmes universitaires et de recherche y afférents et de lancer des campagnes de communication en coopération avec des organisations intergouvernementales et non gouvernementales ainsi que des institutions nationales et internationales.

Le Centre, établi à Athènes et administré par son directeur, Stavros Lambrinidis, fonctionnera sous les auspices de la Fondation Internationale pour la Trêve Olympique. Créée par le CIO, celle-ci a son siège symbolique à Olympie ainsi qu’un bureau de liaison à Lausanne.

La Trêve Olympique a pour but de protéger, dans la mesure du possible, les intérêts des athlètes et du sport en général et de contribuer à la recherche de solutions diplomatiques et pacifiques aux divers conflits qui font rage dans le monde. Cette initiative repose sur le concept grec de la Trêve Olympique ou "Ekecheiria", établie à l’occasion des Jeux Olympiques de la Grèce antique au IXe siècle avant J.C., par la signature d’un traité entre trois rois. Grâce à cet accord, l’immunité permanente et reconnue du sanctuaire d’Olympie et de la région d’Elide devint une réalité. De plus, durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les pèlerins ordinaires pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs.



back to top En