skip to content
Date
18 avr. 2005
Tags
Actu CIO ,

Court, comme court métrage


Sept équipes vidéo ont participé du 6 au 10 avril dernier au Musée Olympique de Lausanne aux "Jeux du court": une compétition sans vainqueur ni vaincu, uniquement contre le temps. Le défi: en quatre jours, imaginer, réaliser, tourner, monter et présenter des courts métrages ayant trait au sport, sur le thème Célébrons l’humanité.




Sept équipes
Ces sept équipes - une française, une tessinoise, deux québécoises et trois suisses romandes - se sont mises à l’oeuvre avec pour seule contrainte de tourner quelques scènes dans le parc olympique ou à l’intérieur du Musée. Dimanche 10 avril, en début de soirée, une douzaine de films, de deux à dix minutes, ont été présentés au public. La diversité, l’humour et la qualité de ces courts métrages ont enthousiasmé le public d’un auditorium comble!





Inspiré d'un principe fondamental
Le concours s'inspire de l’un des principes fondamentaux de la Charte olympique, celui d’allier le sport et la culture. L’association Base-Court, reconnue dans le domaine du court métrage, a contribué au grand succès de la manifestation par son expérience et son engagement exemplaire.





Des milliers d’heures d’images dans les archives du Musée
Aux Jeux Olympiques, la télévision est omniprésente et c’est grâce elle que des millions de téléspectateurs peuvent suivre leurs sports favoris sur le petit écran. Des milliers d’heures d’images sont ainsi tournées lors de chaque édition des Jeux, puis archivées au Musée Olympique. Cependant, seule une infime partie d’entre elles sont visibles sur les écrans multiples répartis dans le Musée. À l’occasion des "Jeux du court", ces trésors ont pu être exploités de la façon la plus originale qui soit.
Tags Actu CIO ,
back to top