skip to content
2014 Getty Images
Date
30 mars 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Natation

Corey Ollivierre espère se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio


Corey Ollivierre, nageur grenadin qui espère se qualifier pour les Jeux de 2016 à Rio, trouve l’inspiration dont il a besoin dans les performances de son compatriote Kirani James, entre autres.
Que signifierait pour vous de nager pour la Grenade aux Jeux?

Représenter la Grenade aux Jeux Olympiques serait incroyable et un moment d’humilité et de fierté. Avoir la possibilité de porter ces brillantes couleurs et de représenter mon pays est une sensation à laquelle je ne renoncerais pas si facilement.   

Comment la bourse de la Solidarité Olympique vous aidera-t-elle?

La bourse de la Solidarité Olympique  m’aidera à me qualifier pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio et dans les compétitions de qualifications préalables. Je l’utiliserai pour me rendre aux compétitions et pour me procurer ce qui sera nécessaire à mon développement et ma progression. 

Que signifie le financement pour vos entraînements?

Ce programme me permettra de m’entraîner en dehors de la Grenade. Je pourrai m’exercer dans un bassin d’élite de 50 m, ce qui me sera très bénéfique.   

Avez-vous toujours voulu être nageur?

Je nage pour ainsi dire depuis toujours. J’ai concouru dans d’autres sports mais pas au même niveau qu’en natation. À l’école, j’ai fait de l’athlétisme, du cross, du tennis et du tennis de table. Ensuite, j’ai joué au football et j’ai aussi pratiqué la voile. Mais avec tout le temps que je consacre à la natation, je n’ai pas vraiment le temps de m’entraîner pour d’autres sports.   

Quel est votre héros en natation?

Le Sud-Africain Cameron van der Burgh est mon héros en natation, parce que je nage dans les mêmes épreuves que lui. J’admire la détermination avec laquelle il est passé du niveau de nageur qui a presque gagné la course à champion du monde, champion olympique et détenteur de records du monde.   

Vos coéquipiers de la Grenade comme le coureur du 400 m Kirani James sont-ils une source d’inspiration pour vous?

Le fait d’avoir assisté aux Jeux du Commonwealth en tant que coéquipier [d’athlètes] comme Kirani James, Kurt Felix et Rondell Bartholomew a représenté une expérience inoubliable. La manière dont ils représentent notre pays à un tel niveau est une source d’inspiration pour moi, en dépit du fait que je concours dans un sport. Voir ce que Kirani a pu réaliser en tant que compatriote m’incite à travailler avec acharnement et me pousse à réaliser mes rêves.   

Vous avez concouru en papillon, nage libre et brasse aux Championnats du monde 2014 de natation. Quelle est la nage où vous êtes le meilleur ? 

La brasse est ma nage de prédilection. J’aime les autres nages mais malheureusement je n’atteins pas le même niveau de performance. Je travaille chaque poussée mais pas autant qu’en brasse car dès le début on a détecté que c’est la nage dans laquelle je me débrouillais le mieux. Depuis, comme dit mon père, la brasse a été du «pain bénit pour moi» et j’aime ça!   

Allez-vous vous concentrer  uniquement sur la brasse à l’avenir ?

J’aimerais améliorer me performances dans d’autres épreuves, comme le 50 m nage libre et le 50 m papillon. Je me spécialise en brasse et je suis un sprinter. Je suis pratiquement certain que la brasse restera ma nage de prédilection.

back to top En