skip to content
Date
17 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , Kenya

Conseslus Kipruto, la dernière merveille kenyane du 3000 m steeple !

Le Kényan Conseslus Kipruto a été sacré champion olympique du 3000 m steeple, avec en prime le record olympique (8.03:28), devant l'Américain Evan Jager (8:04.28) et le Francais Mehiedine Mekhissi (8:11.52) apres disqualification du tenant du titre Ezekiel Kemboi arrive 3e.

Kipruto, invaincu cette saison, s'est extrait du trio de tête, qui s'en était allé à la mi-course, à un tour de la fin pour s'imposer avec facilité. Au point qu’il a commencé à fêter sa victoire en sortant du dernier virage, et à saluer la foule. « J'ai commencé à sprinter, j'ai vu que mes adversaires étaient loin de moi et je savais que personne ne me rattraperait alors j'ai commencé à fêter ma victoire assez tôt. J'étais vraiment content, à cent mètres de l'arrivée, je savais que j'allais gagner. » a expliqué la nouvelle merveille du steeple kényan. 

Men's 3,000m Steeplechase Getty Images

Dans le coup pour le podium depuis le départ, l’Américain Evan Jager était encore en tête à la cloche marquant l’entrée du dernier tour, et c’est donc là que le Conselsus Kipruto a porté son attaque décisive. Ezekiel Kemboi a tenté de réagir mais son jeune coéquipier s’est irrémédiablement détaché. A la sortie du dernier virage, Evan Jager a débordé Kemboi pour arriver en deuxième position. 

« C’est indescriptible, après tant d’années de travail » s’est exclamé le premier américain médaillé sur la distance depuis  Brian Deimer à Los Angeles en 1984. « J’ai pu vraiment profiter de cette course et des émotions qui vont avec ! Je ne savais pas si j’avais la médaille avant les 100 derniers mètres, et dès que j’ai sauté la dernière barrière, j’ai pu apprécier pleinement le moment. J’ai fait l’expérience d’un bonheur total en passant la ligne d’arrivée. Je pense avoir fait la course parfaite aujourd’hui, et j’ai apprécié chaque seconde sur la piste. »

Le Français Mahiédine Mekhissi, initialement 4e  à l’arrivée, a finalement décroché la médaille de bronze après la disqualification d’Ezekiel Kemboi. Ce dernier a en effet mis le pied en dehors de la piste durant l'épreuve, ce qui est interdit. Mekhissi décroche ainsi sa 3e médaille olympique en trois éditions des Jeux Olympiques, après l'argent en 2008 et 2012.

Men's 3,000m Steeplechase Getty Images

Kipchoge Keino : «  Des Conseslus Kipruto, il en naît un tous les 20 ans, même au Kenya »

 
A seulement 21 ans, Conseslus Kipruto compte déjà deux médailles d'argent aux Mondiaux, en 2013 et 2015, chaque fois derrière son chef de file Kemboi. Le jeune phénomène des barrières a été champion du monde cadets sur 2000 m steeple, en 2011 à Lille (France), puis juniors l'année suivante à Barcelone (Espagne). 

« Des Conseslus Kipruto, il en naît un tous les 20 ans, même au Kenya », a lâché pour mettre en avant l'immense talent de Kipruto, la légende Kipchoge Keino, champion olympique du 3000 m steeple en 1972 et du 1500 m en 1968 à Mexico, et décoré des Lauriers Olympiques par le président du CIO Thomas Bach lors de la Cérémonie d’ouverture. 

« Kemboi m'a déjà dit que c'était à mon tour de prendre les commandes du 3000 m steeple, je suis content. Au Kenya, on aime le steeple, c'est pourquoi on gagne », a souligné le vainqueur.

« Ce sont mes quatrièmes Jeux Olympiques, et la seule chose que je veux dire, c’est que je me retire maintenant. Des fois, il faut savoir prendre une décision et je suis arrivé à la conclusion que c’était ma dernière course course aujourd’hui. », a de son coté annoncé Ezekiel Kemboi, double champion olympique (2004, 2012) et quadruple champion du monde (la dernière fois à Beijing en 2015), avant sa disqualification pour un hors-piste en finale à Rio  

Le Kenya s'est offert tous les titres olympiques de la discipline chez les messieurs depuis 1984.


back to top En