skip to content
PyeongChang 2018

Confirmation des plans en matière d'héritage des sites utilisés lors des Jeux de PyeongChang 2018

Des accords ont été signés en République de Corée afin de réutiliser deux sites qui avaient été utilisés pendant les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. 


Conçu à l'origine pour une utilisation temporaire pendant les Jeux, le Centre International de Radio-Télévision (CIRTV) sera désormais transformé en archives nationales pour la Bibliothèque nationale de République de Corée. Le siège du comité d'organisation de PyeongChang 2018 servira quant à lui de centre d'entraînement aux sports d'hiver et sera placé sous la direction du Comité National Olympique sud-coréen. Depuis juin 2018, après les Jeux Olympiques d'hiver, les autorités gouvernementales étaient en effet en discussion pour décider des possibilités de réutilisation de ces sites.

Les archives nationales permettront de conserver tous les journaux et magazines publiés dans le pays afin de préserver ces documents pour les générations à venir. Le bâtiment des archives actuel, situé à Séoul, atteindra sa capacité de stockage maximum dans cinq ans environ. L'installation disposera également d'un espace sportif et culturel qui permettra aux habitants de PyeongChang de bénéficier des nouveaux développements. Après le processus de planification, la transformation sera achevée d'ici 2021 et les travaux terminés en 2023.

Getty Images

Les bureaux du comité d'organisation de PyeongChang 2018 seront transformés en un centre d'entraînement aux sports d'hiver doté d'installations d'entraînement, d'une cafétéria, d'un espace éducatif et de logements pour permettre aux athlètes nationaux et internationaux de s'entraîner en République de Corée. Ce centre d'entraînement accueillera aussi les athlètes en situation de handicap et sera également ouvert au public. 

"Le CIRTV est un symbole de la contribution à la paix dans la péninsule coréenne, processus initié avec les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang", a déclaré Park Joo Hwang, responsable de la Bibliothèque nationale de la République de Corée. Et d'ajouter : "Il est extrêmement significatif que nous soyons en mesure d'utiliser ce site et de créer un héritage pour les Jeux, lequel contribuera au développement de la région."  

Les autorités gouvernementales estiment que l'effet économique direct de ces récents développements sera d'environ 106,3 milliards de wons (94,5 millions de dollars américains), en plus des effets positifs à long terme sur l'économie locale. 

IOC/Greg Martin

Le CIO salue la décision prise par les organisateurs concernant ces sites qui avaient été utilisés pendant les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. Ces étapes positives renforcent l'importance des legs sportifs des sites avec des avantages à long terme pour les pays hôtes. Le CIO est convaincu que les plans en matière d'héritage des quatre sites pour lesquels des questions demeurent en suspens seront prochainement finalisés dans le cadre de la fondation qui sera établie par le gouvernement sud-coréen au cours du premier semestre 2019.

Le CIO s'engage à soutenir et à promouvoir l'héritage matériel et immatériel des Jeux Olympiques. Aussi le CIO a-t-il décidé de contribuer en versant sa part de l'excédent des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang au profit du sport et des activités destinées aux jeunes en République de Corée.

back to top En