skip to content
Date
06 mai 2001
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

CONFÉRENCE SUR LES JEUX OLYMPIQUES ET L’ARCHITECTURE - CONCLUSIONS


Lausanne, le 6 mai 2001 - La première conférence organisée conjointement par le Comité International Olympique (CIO) et l’Union Internationale des Architectes (UIA) s’est tenue les 5 et 6 mai 2001 à Lausanne, Suisse, sur le thème “Jeux Olympiques et architecture – L’avenir pour les villes hôtes” (et leçons tirées des Jeux de Sydney). Cent soixante-dix représentants de trente pays y ont participé.

La conférence a abouti aux conclusions suivantes :

L’UIA, le CIO et d’autres composantes du Mouvement olympique, telles que les villes candidates et les villes hôtes, les Fédérations Internationales et les pouvoirs publics, devraient travailler de concert pour donner de meilleures directives et informations afin de :

mieux comprendre et intégrer les besoins, préoccupations et désirs particuliers de toutes les parties;
fixer des directives, des critères et des objectifs plus spécifiques en ce qui concerne les plans directeurs des villes, le concept des Jeux et les installations;
s’assurer le plus tôt possible la contribution nécessaire des architectes, urbanistes, gestionnaires et autres parties intéressées;
prendre pleinement en considération l’Agenda 21 et le développement durable (social, financier, écologique et matériel) dans le choix de l’emplacement, la planification, la conception et la construction des installations;
poursuivre les progrès déjà réalisés pour atteindre un juste équilibre quant à l’usage des installations existantes, nouvelles et temporaires (en tenant compte, notamment, de leur utilisation post-olympique et de leur durabilité);
rendre compatible la qualité architecturale et la fonctionnalité des installations permanentes et temporaires;
prendre au mieux en considération les besoins à court et à long termes d’une ville ainsi que ceux des Jeux et les conséquences de ces derniers sur le développement et la demande;
laisser le meilleur héritage possible et de garantir le développement durable grâce aux installations, y compris les installations temporaires;
saisir l’occasion unique qu’offre une édition des Jeux Olympiques pour améliorer et moderniser les villes, réunir tous les éléments et le personnel nécessaires au niveau gouvernemental et en termes de planification, conception, gestion et utilisation, et les intégrer dans des concepts à long terme et une planification urbaine et régionale;
veiller à ce que les Jeux soient le catalyseur de solutions nouvelles, notamment en ce qui concerne l’environnement, la conception et la technologie.



back to top