skip to content

Compte à rebours final : ces vedettes des JOJ qui pourraient illuminer Beijing 2022

LAUSANNE 2020 speed skating OIS
À une année des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, nous braquons les projecteurs sur quelques athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2020 à Lausanne qui pourraient frapper fort en Chine l’année prochaine.


Eileen Gu

Phénomène du ski acrobatique, Eileen Gu a récemment fait des débuts plus qu’impressionnants aux X Games à Aspen (États-Unis), devenant ainsi la première “rookie” à remporter une médaille dans les trois épreuves auxquelles elle concourait. En outre, les médailles d’or de la jeune skieuse de 17 ans en superpipe et en slopestyle étaient les premières jamais remportées par une Chinoise aux X Games. Cela souligne le statut de véritable pionnière endossé par Eileen Gu pour la Chine alors que le pays cherche à encourager 300 millions de Chinois à pratiquer un sport d’hiver dans le cadre de ses plans pour Beijing 2020. Il y a 13 mois seulement, Eileen Gu participait aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020 où elle décrocha l’or en halfpipe et en big air et l’argent en slopestyle. Et voilà que maintenant toutes les planètes semblent être alignées pour faire d’elle une des plus grandes vedettes des prochains Jeux Olympiques d’hiver.


Kelly Sildaru

Eileen Gu n’est pas la seule skieuse acrobatique des JOJ avec laquelle il faudra compter à Beijing ; Kelly Sildaru compte en effet déjà cinq médailles d’or des X Games à son palmarès, un titre mondial et une victoire face à Eileen Gu en slopestyle lors des derniers JOJ d’hiver à Lausanne. Âgée de 18 ans, l’Estonienne a décroché son premier titre des X Games en 2016 (elle avait tout juste 13 ans) et elle était attendue aux derniers Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang avant qu’une blessure au genou ne l’empêche d’y participer et ruine toute sa saison 2018. Tenue éloignée des X Games de cette année par une blessure contractée au même genou en entraînement, rien ne devrait cependant détourner Kelly Sildaru une deuxième fois de son ambition : briguer la gloire olympique. Sa confrontation éventuelle avec Eileen Gu en Chine l’année prochaine promet d’être un des grands moments des Jeux.

OIS
You Young

Elle n’a que 16 ans, mais la patineuse artistique coréenne You Young a déjà prouvé qu’elle peut rivaliser avec les meilleures en remportant l’argent au tournoi des Quatre Continents en 2020 et le bronze au tournoi Patinage Canada du Grand Prix ISU en 2019 où elle est devenue la première patineuse coréenne à voir son triple axel ratifié en compétition et seulement la 11e patineuse, toutes nationalités confondues, à réussir cet exploit. Ayant pris exemple sur sa compatriote Kim Yuna, médaillée d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de  Vancouver 2010, pour se mettre au patinage artistique, la championne des JOJ 2020 espère bien l’égaler à Beijing où sa maîtrise du triple axel fera d’elle une des favorites en course pour la victoire. You Young deviendrait alors la quatrième patineuse à réussir cet élément mythique aux Jeux, exploit qui a échappé même à son idole Kim Yuna.

OIS
Dusty Henricksen

En remportant l’or en slopestyle aux JOJ d’hiver de 2020 à Lausanne avec une avance impressionnante de 11 points, le snowboarder américain Dusty Henricksen a montré qu’il faudrait désormais compter avec lui. Or, le jeune prodige de 17 ans vient de prouver que le futur, c’est maintenant en devenant le premier Américain de ces 12 dernières années à décrocher le titre de slopestyle aux X Games. Dusty Henricksen, qui a également gagné sa première épreuve de Coupe du monde à Mammoth Mountain (États-Unis) l’année passée, s’est emparé de l’or à Aspen le mois dernier en effectuant une série époustouflante d’éléments, dont un switch backside 1260, un double-grab 1440 et un frontside double 900, le tout en portant un t-shirt à manches courtes, véritable pied de nez aux températures négatives qui régnaient à la montagne. Sa victoire en slopestyle n’était pas une première puisqu’il a également remporté l’unique épreuve de knuckle huck lors de ses débuts aux X Games, soulignant une nouvelle fois son statut d’athlète à suivre de près à Beijing l’année prochaine.

YOG OIS
Kagiyama Yuma

Le Japonais Kagiyama Yuma va devoir faire fort pour égaliser les performances de son compatriote Hanyu Yuzuru, champion olympique en 2014 et en 2018. Mais le jeune patineur de 17 ans a réussi ses débuts jusqu’à présent, lui qui a remporté l’or des JOJ de Lausanne après avoir réussi deux triples axels et deux quadruples boucles piquées dans son programme libre et qui y a ajouté le bronze l’année dernière lors du prestigieux tournoi des Quatre Continents. Kagiyama Yuma a entamé cette saison en accrochant son premier titre de Coupe du monde lors du Trophée NHK en novembre grâce au quad Salchow de son programme court puis en se classant à la troisième place des Championnats japonais derrière Hanyu et Uno Shoma, médaillé d’argent des JOJ 2012, s’assurant ainsi une place au sein de l’équipe japonaise pour les Championnats du monde 2021. En outre, alors que l’équipe du Japon peut prétendre à trois places pour Beijing 2022, Kagiyama Yuma fera sûrement ses débuts olympiques s'il parvient à confirmer son impressionnante ascension.

y OIS
Hirano Ruka

Le snowboarder japonais Hirano Ruka a confirmé son titre en halfpipe aux JOJ de Lausanne l’année dernière en remportant sa première Coupe du monde juste un mois plus tard à Calgary (Canada) puis en entamant cette saison avec le bronze à l’épreuve de Coupe du monde de Laax (Suisse) avant d’accrocher sa première médaille des X Games en terminant troisième à Aspen le mois dernier. Compte tenu de la montée en puissance du jeune homme de 18 ans, l’épreuve masculine de halfpipe lors des prochains Jeux Olympiques d’hiver a tout pour être un classique du genre : Shaun White (États-Unis) a déjà fait part de son intention de briguer son quatrième titre olympique alors que le triple champion du monde, Scotty James (AUS), entend bien faire mieux que sa médaille de bronze de PyeongChang. Avec un Hirano Ruka en pleine ascension et son jeune et talentueux compatriote, Yūto Totsuka, qui sera certainement de la partie, les fans peuvent s’attendre à un véritable feu d’artifice dans le snowpark de Genting.

yog OIS
back to top En