skip to content
Date
04 mars 2004
Tags
Actu CIO

Compléments alimentaires


Depuis 1997, la commission médicale du CIO s'inquiète du nombre de résultats positifs ayant un lien avec l'usage de compléments alimentaires. La dérégulation existant actuellement pour ces substances, dans certains pays dont les Etats-Unis d'Amérique, a amené le CIO à intervenir - en particulier auprès des athlètes - et à tirer la sonnette d'alarme à de nombreuses reprises. Parallèlement, le CIO a entrepris des démarches auprès des instances gouvernementales afin que ces produits puissent bénéficier de contrôles de qualité du même niveau que ceux concernant les médicaments.




Devant le peu de réponses à ses différentes interventions, le CIO a décidé de subventionner une étude portant sur un grand nombre d'échantillons. Les conclusions de cette enquête viennent d'être rendues et confirment l'étendue du problème. Au vu des résultats de cette étude, il a été décidé de poursuivre les démarches entreprises précédemment.




Dans l'attente d'un aboutissement concret, le CIO continue de recommander aux athlètes de s'abstenir de faire usage de ces compléments alimentaires. Par ailleurs, il recommande à ses partenaires du Mouvement olympique (Comités Nationaux Olympiques et Fédérations Internationales de sports notamment) d'adopter une attitude extrêmement prudente vis-à-vis des compagnies produisant ces compléments nutritifs.




Les résultats de l'étude (en anglais uniquement) :



Analysis of Non-Hormonal Nutritional Supplements for Anabolic-Androgenic Steroids
Tags Actu CIO
back to top