skip to content
Date
07 juin 2015
Tags
Actu CIO

Communiqué du CIO sur SportAccord

Le Comité International Olympique (CIO) continuera à avoir des relations directes avec les Fédérations Internationales (FI) et d’autres membres du Mouvement olympique. Nous les encourageons et les soutenons dans toutes les initiatives prises actuellement afin de restructurer leur représentation, ce à la suite des graves problèmes internes que connaît SportAccord.


Au cours des derniers jours, nous avons été en contact avec bon nombre des FI, et leurs organes représentatifs, et nous avons été informés que celles-ci souhaitaient prendre certaines mesures à cet égard. Nous apprécions le fait que les FI s’engagent dans des discussions et attendons avec impatience de connaître l’issue de ces délibérations. Nous souhaiterions inviter les représentants des différents groupes à poursuivre les pourparlers sur cette question et à parvenir à un accord entre toutes les parties prenantes.

Nous attendrons d’abord le résultat de leurs délibérations et des consultations pour conclure, et nous sommes prêts à les soutenir et à inviter les représentants des différents groupes, soit l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’été (ASOIF) et l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’hiver (AIOWF), l’Association des fédérations sportives internationales reconnues (ARISF),  l’Alliance des membres indépendants de SportAccord (AIMS) et  l’Association internationale des Jeux mondiaux (IWGA), à examiner la refonte de leur accord en vue d’une approche commune.

Dans l’intervalle, nous ne voulons pas que les athlètes intègres pâtissent d’une manière ou d’une autre de ce vide structurel. Nous proposons aux FI concernées tous les conseils et services pour la lutte contre le dopage  qui jusqu’à présent étaient offerts par SportAccord et financés par le CIO et l’AMA. Nous ferons la même offre concernant la bonne gouvernance, ainsi que la lutte contre le trucage des compétitions et la corruption associée, et le CIO est disposé à accorder ce soutien de façon directe.  Nous devons veiller à ce qu’il n’y ait aucun vide durant ce processus de restructuration.

Comme de nombreux membres de SportAccord, nous suspendons notre reconnaissance à l’égard de l’organisation et nous retiendrons notre participation financière jusqu’à ce que toutes ces questions aient trouvé une réponse et qu’un accord entre les parties prenantes ait été conclu.

Nous attendons l’issue des consultations et, lorsque le moment s’y prêtera, nous aimerions convier ici ces parties prenantes pour discuter de la manière dont, à l’avenir, ces services pourraient être fournis au mieux aux organisations susmentionnées.  

Tags Actu CIO
back to top