skip to content

Communiqué du CIO sur l'égalité des sexes au sein du Mouvement olympique

Drapeau Olympique IOC
L'inclusion, la diversité et l'égalité des sexes font partie intégrante du travail du Comité International Olympique (CIO).

Au cours des 25 dernières années, le CIO a joué un rôle important dans la promotion des femmes dans et par le sport, et il continuera à le faire en fixant des objectifs ambitieux. Dans le contexte difficile dans lequel nous vivons, aujourd'hui plus que jamais, la diversité est une valeur fondamentale que nous devons respecter et dont nous devons tirer parti.

Les récents propos du président Mori de Tokyo 2020 étaient absolument inappropriés et en contradiction avec les engagements du CIO et les réformes induites par son Agenda olympique 2020. Le président Mori a présenté ses excuses et fait un certain nombre de commentaires par la suite.

Outre les excuses de M. Mori, le comité d'organisation de Tokyo 2020 (COJO) considère également ses propos comme étant inappropriés et a réaffirmé son engagement en faveur de l'égalité des sexes.

En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO s'est fixé pour mission d'encourager et de soutenir la promotion des femmes dans le sport à tous les niveaux et dans toutes les structures, comme le stipule la Charte olympique.

D'une part, le CIO a de solides antécédents en matière d'égalité des sexes (voir ci-dessous) et continuera à consolider ces acquis. Le CIO est d'autre part prêt à aider le COJO et d'autres organisations à atteindre les objectifs souhaités dans leurs sphères de responsabilité.

Résumé des décisions, réalisations et engagements du CIO à cet égard :

1) Avec une participation féminine de près de 49 %, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 seront les premiers Jeux Olympiques affichant l'équilibre entre les sexes.

2) Le CIO demande pour la première fois aux 206 Comités Nationaux Olympiques (CNO) d'avoir au moins une femme et un homme dans leurs délégations olympiques respectives.

3) Le CIO autorise et encourage les 206 CNO à faire porter leur drapeau par deux athlètes, un homme et une femme, à la cérémonie d'ouverture.

4) Le chef de mission de l'équipe olympique des réfugiés constituée par le CIO pour Tokyo 2020 sera Mme Tegla Loroupe, porte-parole mondiale pour la paix, la cause des réfugiés, l'éducation et les droits des femmes. Première femme africaine à remporter le marathon de New York, elle a également participé à trois éditions des Jeux Olympiques et est détentrice d'un record du monde depuis de nombreuses années.

5) Aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le poste de premier vice-président du CIO sera occupé par Mme Anita DeFrantz, médaillée de bronze afro-américaine aux Jeux Olympiques de 1976 à Montréal, qui est une pionnière de l'autonomisation des femmes.

6) Aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les athlètes seront représentés par la commission des athlètes du CIO, dont la majorité des membres sont directement élus par les athlètes eux-mêmes. Cette commission des athlètes se compose de onze femmes et de six hommes. La présidente de la commission des athlètes, également membre de la commission exécutive du CIO, est Mme Kirsty Coventry, qui a participé cinq fois aux Jeux Olympiques et y a remporté sept médailles. La vice-présidente de la commission des athlètes est Mme Danka Bartekova, comptant à son actif trois participations aux Jeux Olympiques et détentrice d'une médaille de bronze aux Jeux de Londres 2012, laquelle s'est également déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

7) Le CIO travaille en étroite collaboration avec ONU Femmes pour la promotion de l'égalité des sexes, dans le cadre d'un protocole d'accord avec l'organisation. Le président du CIO a été nommé par ONU Femmes en tant que champion du mouvement HeforShe en reconnaissance de la contribution et de l'engagement du CIO en faveur de l'égalité des sexes.

8) Aujourd'hui, 37,5 % des membres du CIO sont des femmes. Ces dernières ne représentaient que 21 % lors du lancement de l'Agenda olympique 2020.

9) La représentation féminine au sein de la commission exécutive du CIO est désormais de 33,3 %, contre 26,6 % avant l'Agenda olympique 2020.

10) Les femmes représentent à présent 47,8 % des membres des commissions du CIO, contre 20,3 % avant l'adoption des réformes de l'Agenda olympique 2020.

11) Les femmes représentent 53 % de l'administration du CIO.

Pour toutes ces raisons, les athlètes, toutes les parties prenantes olympiques et le grand public peuvent être assurés que le CIO continuera à tenir ses engagements en matière d'égalité des sexes, d'inclusion, de solidarité et de non-discrimination.

back to top En