skip to content

Comment entrer dans l'histoire : Georgeta Popescu et son conte de fées lausannois

Olympic.org a rencontré la spécialiste du monobob féminin Georgeta Popescu, qui est devenue la toute première Roumaine à remporter une médaille d'or aux Jeux d'hiver sur la célèbre piste de bobsleigh de Saint-Moritz, l'Olympia Bob Run.

Décrocher une médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) est toujours un moment particulier pour tout jeune bobeur ou bobeuse. Le faire sur l'Olympia Bob Run de Saint-Moritz – la plus ancienne piste de bobsleigh du monde qui a accueilli à deux reprises, en 1928 et 1948, des compétitions olympiques – est une expérience à nulle autre pareille.

C'est exactement ce qui est arrivé à la jeune Roumaine Georgeta Popescu aux JOJ de Lausanne 2020 quand, avec un chrono de 2:26:84, elle a soufflé la première place à la Slovaque Viktória Čerňanská pour devenir la première médaillée d'or des Jeux d'hiver de l'histoire de la Roumanie.


Un exploit sans précédent

La dimension de cet exploit n'a pas échappé à Georgeta, même si elle rappelle avec insistance que ce n'est pas seulement sa victoire, mais celle de toute la Roumanie.

"Je suis aux anges même si mon but n'était pas d'entrer dans l'histoire du bobsleigh ou des sports d'hiver", confie-t-elle. "Je voulais juste faire connaître la Roumanie et ses valeurs au reste du monde."

"La seule chose qui m'est venue à l'esprit est d'avoir fait la fierté de mon pays. J'ai rencontré Thomas Bach [le président du CIO] et il m'a dit que ma médaille était extrêmement importante pour la Roumanie car nous n'en n'avions jamais remporté jusqu'ici en bobsleigh féminin."

Georgeta Popescu OIS

Espoirs pour l'avenir

Le lendemain de la victoire de Georgeta Popescu, la Roumanie a décroché une deuxième médaille d'or en bobsleigh, dans le monobob masculin, grâce à Andrei Nica, qui a ainsi clos en beauté une édition des JOJ extrêmement réussie pour son pays sur l'Olympia Bob Run. Avant Lausanne 2020, la seule médaille d'or olympique de la Roumanie aux Jeux d'hiver était celle qui avait récompensé Eduard Casaneanu aux JOJ de Lillehammer en 2016 dans l'épreuve individuelle d'habileté en hockey sur glace.

Tous les yeux se tournent maintenant vers les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 avec l'espoir que Georgeta Popescu, Andrei Nica et les autres marqueront de leur empreinte cet événement où le monobob féminin fera ses grands débuts sur la scène olympique, ce que Georgeta attend avec une impatience bien compréhensible.

"Je suis vraiment ravie qu'il y ait, pour la première fois, du monobob féminin aux Jeux de Beijing 2022", déclare la jeune fille âgée de 17 ans. "J'espère réussir à me qualifier pour y représenter la Roumanie. Ces Jeux me semblent encore loin ; d'ici là, je veux remporter d'autres médailles en monobob et continuer à faire la fierté de mon pays."

Georgeta Popescu OIS


Des JOJ inoubliables

Pour l'heure, Georgeta Popescu savoure son triomphe sur l'Olympia Bob Run et si ses plus beaux souvenirs sont probablement liés à ce site, elle ne tarit pas d'éloges non plus sur les JOJ. Cette expérience devrait lui être très utile pour les éventuels Jeux Olympiques auxquels elle participera.

"C'était vraiment bien", se rappelle-t-elle. "Tout était absolument incroyable et je tiens à remercier la fabuleuse famille roumaine qui était à mes côtés. Elle m'a encouragée sans relâche et m'a rendue extrêmement fière de représenter mon pays."

back to top En