skip to content
Date
16 nov. 2006
Tags
Actu CIO

Comme un Popov dans l’eau


Pour Alexander Popov, la natation est une seconde nature. Pour la natation, Alexander Popov est une force de la nature. Une relation fusionnelle qui a fait toute ses preuves. Aujourd’hui, le célèbre crawler arrose ses 35 ans : une occasion de revenir sur la carrière de ce grand athlète de 1,97m.
 
Un palmarès impressionnant
C’est à Barcelone en 1992 qu’Alexander Popov participe pour la première fois aux Jeux Olympiques. Il concourt dans quatre épreuves différentes : le 50m et le 100m nage libre, le 4x100m relais 4 nages et le 4x100m relais nage libre. Soit quatre occasions de voir le talent de ce jeune Russe à l’œuvre. Il remporte en effet deux médailles d’or en individuel et deux médailles d’argent en équipe, mais il ne s’arrête pas là. Il établit aussi le nouveau record olympique du 50m nage libre avec un temps de 21’91. Alexander est une des principales révélations des Jeux de la XXVe Olympiade et se place directement en tête des meilleurs sprinteurs aquatiques du monde.
 
Quatre ans plus tard, le nageur russe se jette une nouvelle fois à l’eau lors des Jeux de la XXVIe Olympiade à Atlanta. Il fait ainsi revivre aux spectateurs l’émotion éprouvée par la capitale catalane. Participant aux mêmes épreuves qu’à Barcelone, Popov remporte les mêmes médailles d’or et d’argent : un "copier-coller" inattendu.
Les deux prochaines Olympiades auxquelles il participera seront celles de Sydney en 2000 et d’Athènes en 2004. Il montera une seule fois sur le podium pour la médaille d’argent du 100m nage libre aux Jeux de Sydney.
 
Parallèlement, il reste efficace durant les Championnats du monde. Première performance : le 16 juin 2000 à Moscou, il instaure le nouveau record du monde du 50m nage libre en 21secondes et 64 centièmes ; second exploit : de 1994 à 2003, le sprinteur russe comptabilise à lui seul six médailles d’or, quatre d’argent et une de bronze. Un palmarès impressionnant qui s’additionne à ses récompenses olympiques.
 
Un engagement olympique complémentaire
Alexander Popov répond toujours présent au grand rendez-vous olympique. Mais il occupe également d’autres fonctions au sein du Mouvement olympique : membre du Comité International Olympique depuis 1999 et membre de la commission des athlètes depuis 1996. Un rôle qui lui sied parfaitement et par lequel il peut mettre à profit les études qu’il a suivies à l’Académie russe sur « La structure du sport international ».
 
Un mental d’acier
Un mois seulement après les Jeux Olympiques d’Atlanta, le champion Popov se fait poignarder dans une rue de Moscou. Le couteau pénètre de 15 centimètres dans l’estomac et frôle de peu le poumon. Un coup du sort qui n’empêcha pas l’athlète russe de reprendre l’entraînement et de battre le record du monde du 50m nage libre un an après son agression. Encore une caractéristique d’un grand champion.
Alexander Popov est un athlète à part. Engagement sportif et carrière exemplaire font de lui une figure qui restera encore longtemps dans les annales olympiques.
 
 Profile
 
 Natation
Tags Actu CIO
back to top