skip to content
Date
02 mai 2015

Comités Nationaux Olympiques d’Océanie : comment l’Agenda olympique 2020 peut aider la région

Le président du CIO informe l’Assemblée générale de l’ONOC du rôle vital du sport pour la santé et l’éducation en Océanie – Rencontre avec le président et le premier ministre des Fidji.


Le président du CIO, Thomas Bach, s’est adressé aujourd’hui à l’Assemblée générale des Comités Nationaux Olympiques d’Océanie (ONOC) et a parlé du rôle vital que le sport peut jouer dans cette région en termes d’éducation, de santé, de paix et de développement.

“Le sport peut contribuer de diverses manières, tant sur le plan national qu’international, à la santé, à l’éducation, à la cohésion, au développement social, à la consolidation de la paix et à la construction nationale”, a-t-il déclaré.  Il a demandé à nouveau que le rôle du sport soit mentionné dans les objectifs de développement durable des Nations Unies qui seront approuvés en septembre. “Nous travaillons de notre côté pour que le sport figure dans la déclaration politique qui présente ces objectifs et je demande à chacun de vous d’encourager vos gouvernements à soutenir cette action”, a-t-il ajouté.

Plus tard, le président du CIO s’est entretenu avec le premier ministre des Fidji. Celui-ci lui a dit que le sport était un élément clé des politiques de santé et d’éducation dans le pays et essentiel à leur mise en œuvre. Il a exposé les grandes lignes de son programme spécial visant à rénover des installations sportives aux Fidji et à en construire des nouvelles.  Le premier ministre a également proposé d’apporter son soutien pour inclure le sport dans les objectifs de développement durable.

Le président Bach a rappelé l’importance de toucher les jeunes par le sport dans la région.

"Le sport peut aussi bâtir des ponts entre les communautés, ce qui est très important dans certains pays d’Océanie", a-t-il indiqué.

Le premier ministre, qui est également le président de la Fédération fidjienne de rugby, a ajouté qu’il espérait que le pays remporterait une médaille aux Jeux Olympiques l’année prochaine à Rio de Janeiro.

Durant ces deux jours aux Fidji, le président du CIO a tenu des réunions avec des représentants des 17 CNO qui constituent l’ONOC. Ils ont discuté de la préparation des athlètes de la région pour les Jeux Olympiques à Rio l’année prochaine, des critères de qualification et des programmes de bourses soutenus par la Solidarité Olympique. Lors de la cérémonie d’ouverture de la réunion vendredi, le président du CIO a salué les CNO d’Océanie pour leur engagement en faveur du sport et des valeurs olympiques.

Durant cette cérémonie, quatre membres de la famille olympique océanienne ont reçu l’Ordre olympique :

  • Roseline Blake, qui contribue au sport à tous les niveaux depuis près de 40 ans et a été la première femme à être élue secrétaire générale du CNO des îles Cook;
  • Lord Tevita Tupou, ancien membre du comité exécutif de l’ONOC, membre du Conseil des Jeux de Pacifique et de la Confédération océanienne de football (comité disciplinaire);
  • Joe Bomal Carlo, chef de mission aux Jeux Olympiques d’été depuis Barcelone en 1992 jusqu’à Londres en 2012, directeur général du Conseil national des sports de Vanuatu et ancien président du CNO de Vanuatu;
  • Helen Brownlee, membre du comité exécutif de la Fédération internationale de canoë, première femme présidente de la Fédération australienne de canoë et première femme élue au comité exécutif du CNO australien, dont elle est actuellement vice-présidente.

Plus tôt dans la journée, le président du CIO s’est entretenu avec le président de la République des Fidji. Ils ont parlé de l’énorme contribution que le sport peut apporter à la société. Le président Bach a également participé à une séance d’entraînement de rugby à Suva. Les Fidji ont bon espoir de remporter une médaille aux Jeux Olympiques à Rio de Janeiro l’année prochaine lorsque le rugby à sept figurera pour la première fois au programme.

back to top