skip to content
Coca-Cola
Date
19 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actualités Olympiques , Coca-Cola

Coca-Cola recrute un jeune norvégien pour partager l'enthousiasme de Lillehammer 2016 sur les médias sociaux


Le partenaire mondial TOP, Coca-Cola, a recruté un jeune norvégien, lequel est devenu reporter sur les médias sociaux pour le groupe lors des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver. Le jeune homme a notamment pour mission de partager l'enthousiasme de Lillehammer 2016 sur Instagram et Snapchat.

Herman Henriksen,15 ans, originaire de Sortland au nord de la Norvège, a en effet été choisi parmi des milliers d'autres jeunes norvégiens dans le cadre de la campagne de Coca-Cola #detergull (That’s Gold) http://detergull.no/, campagne qui vise à encourager les jeunes à travers tout le pays à mettre en ligne des vidéos sur les médias sociaux afin d'expliquer les raisons pour lesquelles ils devraient être choisis.

"Pour avoir vu les vidéos amusantes publiées par Herman sur Instagram, nous sommes convaincus que le public va l'adorer", a déclaré Anne-Marit Ihlen, directrice du marketing pour le groupe Coca-Cola en Norvège.

Herman Henriksen, lequel passe actuellement quatre jours au sein de l'équipe des médias sociaux de Coca-Cola aux JOJ, se réjouit de partager ses expériences en ligne avec d'autres fans des Jeux. Il a d'ailleurs produit ce clip pour fêter sa nomination et son départ pour Lillehammer : https://www.instagram.com/p/BBvMsYOHlMm/?taken-by=herman.henriksen

Ainsi que l'a confié Herman Henriksen : "Ce sera fantastique. C'est vraiment amusant de faire partie de cet événement. Les personnes plus âgées que moi n'arrêtent pas de parler des Jeux Olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer alors que je n'étais même pas né à cette époque. Aujourd'hui, je vais pouvoir vivre les Jeux Olympiques à mon tour et j'ai vraiment hâte. Je souhaite rencontrer les jeunes athlètes et les volontaires, mais aussi découvrir les coulisses." 

Herman travaille main dans la main avec Ida Ursin-Holm, une jeune personnalité norvégienne des médias qui possède déjà une expérience devant les caméras. Ida Ursin-Holm est présente sur place pour partager ses expériences, donner des conseils et rassurer si nécessaire. Herman deviendra également le tout premier reporter Snapchat d'un événement olympique, ce qui témoigne du caractère novateur des JOJ.

Kristel Granaas, en charge de la marque chez Coca-Cola, a pour sa part commenté : "Notre objectif à travers cette campagne était de trouver une personne jeune et talentueuse qui aspire à devenir journaliste et à lui proposer de vivre une expérience unique. Dans le même temps, nous souhaitions nous adresser directement aux jeunes norvégiens et les informer du partenariat de Coca-Cola avec les Jeux Olympiques de la Jeunesse."

"Les médias sociaux servent à relayer des messages mobilisateurs et qui mieux que les jeunes pour transmettre ces messages !", a déclaré Magne Vikøren, responsable de la communication pour Lillehammer 2016. Et d'ajouter : "Nous avons pour habitude de dire que les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont un laboratoire, et alors que nous trouvons de nouveaux moyens de mobiliser le public, nous concrétisons pleinement la vision décrite dans notre slogan "Aller plus loin. Créer demain." Qu'un partenaire tel que Coca-Cola, avec sa longue histoire olympique, contribue à faire vivre ce slogan tout en dialoguant avec les jeunes est vraiment passionnant."

En prélude aux JOJ, Coca-Cola était également partenaire du voyage de la flamme olympique de la jeunesse, lequel a sillonné la Norvège pour promouvoir les Jeux et mettre en exergue les différentes réalisations des jeunes volontaires et artisans du changement qui ont contribué à leur succès. Le voyage de la flamme olympique a traversé 21 villes du pays. Coca-Cola a mobilisé les communautés locales lors de grandes célébrations organisées dans chacun de ces différents points de passage et a encouragé le public à bouger à travers son initiative "Just Dance".

Le partenaire mondial olympique joue par ailleurs un rôle actif pendant les JOJ, avec une boutique éphémère sur le site de Stampesletta et un quiz interactif visant à mobiliser les athlètes dans le cadre du programme "apprendre et partager" lancé parallèlement aux Jeux.

back to top En