skip to content
IOC
Date
14 févr. 1928
Tags
St. Moritz 1928 , Actu CIO , Finlande , Patinage de vitesse

Clas Thunberg au sommet du patinage de vitesse olympique

Le patineur de vitesse d’Helsinki a déjà fait très fort à Chamonix en 1924 : Clas Thunberg y est monté sur les podiums de toutes épreuves au programme. Avec trois médailles d’or, une en argent et une en bronze, il a été l’athlète le plus médaillé de la première édition olympique hivernale. Il va continuer sur sa lancée, remportant les titres mondiaux toutes distances à Oslo en 1925 et à Davos en 1928, juste avant les Jeux de Saint-Moritz.

Clas Thunberg est âgé de 34 ans lorsqu’il prend le départ du 500m le 13 février 1928. Médaillé de bronze sur cette distance quatre ans plus tôt, il n’est pas le principal favori. Le Norvégien Roald Larsen a en effet frappé fort une semaine plus tôt lors des Mondiaux de Davos en établissant un nouveau record du monde sur la distance en 43.1.

La 2e paire en action sur la glace du stade olympique et sous la neige met justement en opposition Thunberg et Larsen. Ce dernier prend l’avantage au départ, mais son adversaire finlandais revient sur lui, les deux champions se livrent un excitant duel sur les derniers 100m et Thunberg prend le dessus, passant la ligne d’arrivée en 43.4, nouveau record olympique (43.6 pour Larsen qui remportera le bronze). Arrive ensuite une paire composée de deux norvégiens : Bernt Evensen et Oskar Olsen. Evensen domine largement son compatriote et termine en… 43.4. Thunberg et Evensen partagent la médaille d’or, alors que Larsen est co-médaillé de bronze avec l’Américain John O’Neil Farrell et le Finlandais Jaakko Friman, 

IOC

Le 14 février, Clas Thunberg peut disputer le 1500m en confiance. Il n’a pas été battu sur la distance de tout l’hiver, il s’est montré le meilleur aux championnats de Finlande, d’Europe et du monde. Ses chronos n’ont pas été approchés par la concurrence. A Saint-Moritz, il dispute sa course en paire avec Bernt Evensen. La course entre les deux champions olympiques du 500m est magnifique. Ils sont encore à égalité à quelques dizaines de mètres du but, mais Thunberg s’avère meilleur sprinter. En 2:21.1, il devance son rival de 8/10e de seconde. Le Finlandais remporte sa 5e médaille d’or olympique, Evensen est médaillé d’argent, et son compatriote Ivan Ballangrud s’adjuge le bronze à 1:05 de Thunberg.

Les 5 titres olympiques de Thunberg constituent le record en patinage de vitesse masculin, seulement égalé par l’Américain Eric Heiden en une seule édition à Lake Placid en 1980. Et ses sept médailles le placent tout en haut du palmarès masculin de son sport. Le Finlandais ne disputera pas d’autres Jeux, mais il débutera les années 1930 en battant des records du monde sur toutes les distances, et particulièrement sur 1000m avec un chrono de 1:28.4 qui tiendra durant 25 ans.
back to top En