skip to content
Date
13 juin 2007
Tags
Actu CIO , Développement par le sport

CIO – HCR : un partenariat fructueux


Ce sont 13 années de coopération fructueuse sur lesquelles sont revenus aujourd'hui, lors de leur rencontre, le président du CIO, Jacques Rogge, et le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres. Au centre des discussions, les activités menées à l'heure actuelle par les deux organisations et les projets à venir… pour continuer sur la voie du succès.






Nouveau domaine de coopération
«Le HCR vient de lancer divers programmes s'intéressant plus particulièrement aux grands problèmes qui se posent encore et toujours dans les camps de réfugiés, tels que la violence sexuelle ou la violence contre les femmes» a souligné M. Guterres lors de la réunion à huis clos. Le président du CIO a fait part de son profond intérêt pour la question et de sa volonté de s'associer au HCR afin de donner une autonomie accrue aux femmes et aux jeunes filles dans les camps grâce à l'organisation d'activités sportives. Des campagnes de prévention contre le VIH/SIDA seront également menées à cette occasion. Pour son action sur le continent africain, le CIO intensifiera sa coopération avec l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA), son partenaire dans la région.





La campagne "Donner, c'est gagner" dans les starting blocks
Le 6 juillet prochain, lors de la Session du CIO à Ciudad Guatemala, les deux organisations lanceront la deuxième édition de la campagne "Donner, c'est gagner". L'objectif de cette initiative commune est de collecter, auprès des membres de la famille olympique, des vêtements et des tenues de sport qui seront ensuite distribués par le HCR dans des camps de réfugiés à travers le monde. S'exprimant à propos de la nouvelle campagne, António Guterres a déclaré : "Nombreux sont les jeunes réfugiés qui languissent des années durant dans des camps sinistres de par le monde. Pour eux, recevoir en cadeau des vêtements de sport provenant d’athlètes olympiques célèbres leur remonte formidablement le moral – signe que le monde extérieur ne les oublie pas." Cette initiative fait suite au succès remporté par la première campagne menée durant les Jeux Olympiques de 2004 à Athènes et qui avait permis de collecter 27 000 vêtements pour des camps de réfugiés dans cinq pays sur trois continents.






Deux hommes, une seule et même vision
La collaboration CIO-HCR date de 1994, année où les deux parties ont signé un protocole d'accord. Depuis, le CIO aide le HCR à fournir une assistance sur le plan sportif dans des camps de réfugiés installés dans 29 pays à travers le monde. Lors de la rencontre d'aujourd'hui, Jacques Rogge a déclaré : "Le sport possède une valeur sociale et éducative élevée. Nous utilisons ce potentiel dans le cadre de notre stratégie en matière de responsabilité sociale. S'agissant de la situation dans les camps de réfugiés, nous souhaitons que le sport soit un plus pour l'excellent travail accompli par le HCR." M. Guterres partage cet avis. Il a du reste souligné le rôle important que joue le sport dans le rapprochement de communautés multiculturelles et pluriconfessionnelles, ainsi que dans la promotion de la tolérance. 







 Plus d’infos sur le HCR


 En savoir plus sur l'aide humanitaire par le sport
back to top