skip to content
Getty Images
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , États-Unis d'Amérique

Christian Taylor conserve son titre olympique du triple saut

L‘Américain Christian Taylor a conservé son titre olympique du triple saut en franchissant 17,86 m (v +0,7 m/s) au premier essai, pour devancer comme à Londres son compatriote Will Claye (17,76 m), le Chinois Dong Bin (17,58 m) complétant le podium, mardi au stade olympique de Rio.

« Je suis un oiseau de nuit, alors sauter le matin n’était pas chose facile. Dans le bus, je me suis dit « Tu ne vas rien lâcher! » Je le désirais tant. Tout a été réuni, les étoiles se sont alignées! ». Ainsi s’est exprimé à chaud l’Américain Christian Taylor après qu’il ait conservé son titre olympique du triple saut sur la piste d’élan du stade olympique, et de bon matin puisque les douze finalistes se sont mis en action à 9h50 locales.

Getty Images

En action ? Le vainqueur des Jeux de Londres 2012 avec un triple bond à 17,81m, a tout de suite fait mieux quatre ans plus tard, à son tout premier essai. Il était le 7e concurrent à s’élancer dans cette finale et a atterri à 17,86m, meilleure performance mondiale de la saison.

Une marque qui n’a pas été améliorée par la suite, mais Taylor a validé sa domination sur cette finale avec deux autres essais mesurés à 17,77 m. Son compatriote  Will Claye a lui aussi réussi à s’installer définitivement sur la 2e marche  du podium avec un premier essai à 17,76m. Encore mieux pour le Chinois Bin Dong, une seule de ses six tentatives a été validée, la première à 17,58m synonyme de médaille de bronze. Dong ouvre à Rio le compteur de médailles olympiques de la Chine dans la discipline.

Getty Images

A la poursuite du record de Jonathan Edwards

« Je voulais battre le record du monde, mais ce n’était pas le jour. Je continuerai à pousser pour l’améliorer, il est là depuis si longtemps ! » a dit le double champion olympique. Le record du monde du triple saut reste en effet la propriété du Britannique Jonathan Edward, 18,29m il y a 21 ans, en finale des championnats du monde IAAF de Göteborg le 7 août 1995.

Getty Images

Christian Taylor, 26 ans, également double champion du monde (2011 et 2015), est le deuxième performeur mondial de tous les temps, avec 18,21 m en finale des Mondiaux le 27 août 2015 à Beijing.

Dans une discipline traumatisante pour les chevilles notamment, Taylor a vu ses principaux rivaux des dernières années renoncer pour blessure. C'est le cas en particulier du Français Teddy Tamgho, qui s'est encore blessé, et du jeune Cubain Pedro Pablo Pichardo, forfait en qualifications à Rio.

back to top En