skip to content
Date
19 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Pentathlon moderne , Australie

Chloe Esposito tire juste, court fort, et remporte le titre du pentathlon moderne.

L'Australienne Chloe Esposito a été sacrée championne olympique de pentathlon moderne au terme d'une belle remontée dans la dernière épreuve, grâce à un tir presque parfait, vendredi à Deodoro. Elle a devancé la Française Elodie Clouvel et et la Polonaise Oktawia Nowacka.

Chloe Esposito (24 ans), qui s'était élancée avec 45 secondes de retard sur la Polonaise Oktawia Nowacka, en tête avant le combiné course à pied/tir, n'a manqué qu'une fois la cible sur ses 21 tentatives derrière son pistolet laser. Ce qui lui a permis de devancer de 16 secondes la Française Elodie Clouvel, médaillée d'argent, comme il y a trois mois à peine aux Mondiaux de Moscou, et de 23 secondes Nowacka, en bronze. Clouvel comme Nowacka ont toutes les deux rencontré des difficultés sur le pas de tir.

Getty Images

« Je savais que le combiné course/tir était mon point fort », a remarqué la première australienne médaillée olympique en pentathlon moderne. « Mais je ne voulais pas penser au podium, en mode « Tu dois faire ci, tu dois faire ça! », j’ai juste pensé « je bonne dans ce secteur, c’est celui que j’apprécie le plus, et je vais m’éclater! »

« J'ai pensé à ces quatre années de travail vraiment difficiles, surtout cette année. J'ai été souvent blessée (ces dernières années, au pied et à l’épaule). Aujourd'hui, les planètes se sont alignées », a  ajouté Chloe Esposito. Avant de signer le deuxième meilleur temps du combiné, l'Australienne avait pris la treizième place en escrime, la septième en natation et la 19e en équitation. Avec un total de 1372 points, elle établit un nouveau record olympique. 

Celle qui vit entre Sydney et Budapest avec son frère Max, en lice samedi dans la compétition messieurs, avait terminé septième il y a quatre ans à Londres. « Je ne pense pas que ma médaille va mettre de la pression à mon frère », a-t-elle estimé.

Cinq pentathlons olympiques féminins, cinq championnes différentes

Entrée au programme des Jeux en 2000 à Sydney, l'épreuve féminine de pentathlon moderne sacre ainsi une cinquième championne olympique différente en autant d’éditions. En lice à Rio, les deux dernières championnes olympiques, la Lituanienne Laura Asadauskaite (2012) et l'Allemande Lena Schoneborn (2008), avaient vu leurs derniers espoirs s'envoler lors du saut d'obstacles en fin d'après-midi : sous le soleil de Deodoro, elles n'avaient marqué aucun point après quatre refus opposés par leurs chevaux.

Getty Images

Médaillée d'argent, Elodie Clouvel, 27 ans, nageuse venue tardivement au pentathlon moderne, a elle apporté à la France sa toute première récompense olympique en individuel dans la discipline. Elle s’est sentie  « sur une autre planète » à l'instant où elle a décroché la médaille d'argent, « mais je pense déjà à aller chercher plus loin et plus haut à Tokyo en 2020. ». En attendant,  « Je regarde le ciel et je suis trop contente. J'étais dans un cosmos lointain et il n'y avait que moi sur cette planète. Je suis redescendue et je me suis dit : « Voilà, je l'ai fait! »

Getty Images

back to top En