skip to content

Chen Aisen décroche la septième médaille d’or pour la Chine en haut vol 10 m

La Chine obtient une septième médaille d’or en plongeon, sur les huit mises en jeu à Rio, grâce à la victoire de Chen Aisen en haut vol 10 m masculin.

Pour ses premiers Jeux Olympiques, Chen a fait preuve d’une constance exemplaire au fil de ses six plongeons, signant un score total de 585,30 points grâce à ses vrilles impeccables et à ses entrées dans l’eau irréprochables, tandis que ses rivaux, y compris son compatriote Qiu Bo, ont commis quelques erreurs. Le Mexicain Germán Sánchez et l’Américain David Boudia ont respectivement récolté l’argent et le bronze.

Getty Images

Lorsqu’il a pris conscience de sa victoire, Chen n’a pu retenir ses larmes : « Je m’entraîne depuis plus de quatre ans, et mes efforts ont fini par payer. Je ne m’attendais pas du tout à gagner la médaille d’or dans cette épreuve, à devenir champion en individuel. En plongeon synchronisé à la limite, mais pas en individuel. J’ai vraiment été surpris. »

Getty Images

Sánchez a quant à lui raflé sa deuxième médaille olympique en plongeon, après avoir obtenu l’argent lors de l’épreuve masculine de haut vol 10 m synchronisé à Londres, il y a quatre ans. Après un mauvais départ, il est resté concentré sur sa propre performance plutôt que de s’inquiéter des scores : « Je n’ai fait que penser à ce que je devais donner pour chacun de mes plongeons. Encore maintenant, je me contente d’apprécier chaque instant et de me faire plaisir. »

David Boudia, médaillé d’or à Londres, a su rattraper sa mauvaise performance en demi-finales, où il avait terminé 10e, pour totaliser 525,25 points et s’assurer le bronze. Son tout dernier plongeon, moins bien noté que les précédents, a permis a Sánchez de le devancer à la dernière minute avec un score de 532,70 points. Il avait choisi de terminer par un quadruple saut périlleux et demi avant groupé qui lui a valu 68,45 points, le score le plus faible de cette épreuve.

Getty Images

« J’ai toujours un problème avec ce plongeon. Mon départ est parfait mais ensuite je perds mes repères. J’ai quand même voulu le faire à la fin de cette épreuve parce que j’avais besoin de cette pression. Ça n’a pas marché cette fois-ci. J’ai eu une journée difficile, il y a eu des hauts et des bas. Mais une médaille de bronze, ça veut dire qu’on est le troisième meilleur au monde. Ça reste quelque chose d’exceptionnel » a confié David après avoir remporté sa quatrième médaille olympique.

Qiu Bo, médaillé d’argent à Londres 2012, a pris la cinquième place du classement final malgré un troisième plongeon noté 10/10 par l’ensemble des juges. Ses deuxième et cinquième envols, respectivement notées 47,25 et 47,50, lui ayant ôté tout espoir de podium. Le Britannique Tom Daley, parmi les favoris après sa démonstration de force lors des qualifications, a créé la surprise en demi-finale, en ratant trois de ses six plongeons, terminant dernier.

Getty Images

La Chine repart avec sept des huit médailles d’or mises en jeu en plongeon à Rio. C’est lors de l’épreuve masculine de tremplin 3 m synchronisé que les Chinois ont dû s’incliner et se contenter du bronze face à la domination britannique.

back to top En