skip to content
Date
14 mai 2014
Tags
Turin 2006 , Canada , Actu CIO , Ski de fond

Chandra Crawford, incrédule, décroche un titre en ski de fond

Certaines personnes sont douées d’une excellence sportive dès leur plus jeune âge. Chandra Crawford en fait partie. Quand elle était plus jeune, elle excellait dans plusieurs sports : course à pied, natation, VTT et biathlon entre autres. Mais c’est au ski de fond qu’elle allait connaître ses heures de gloire.


Elle se dédiait à la discipline dès ses 16 ans, quand elle était sélectionnée par l’équipe junior avant de percer en équipe A peu après. En 2006, peu avant les Jeux Olympiques, elle était convoquée en équipe internationale senior.

Par rapport à ses grandes rivales, elle ne jouissait pas d’une grande expérience. Avant les JO, Crawford avait participé à six compétitions internationales majeures et n’avait jamais fini mieux que troisième. Et pourtant, le défi olympique allait la transcender, comme c’est souvent le cas.

Elle se qualifiait facilement puis remportait son quart de finale avec un écart d’une seconde et demie. Jusqu’alors, personne n’avait réussi à vraiment pousser Crawford qui voyait ses rivales les plus importantes tomber les unes après les autres. Yulia Chepalova, la championne en titre, ne participait pas aux quarts de finale, tout comme Emelie Öhrstig, la championne du monde en titre.

En demi-finale, Crawford faisait à nouveau preuve de domination sans partage et s’imposait avec 1,7 seconde d’avance. Il était clair qu’elle était l’athlète en forme du moment, malgré son manque d’expérience dans les compétitions de haut niveau.

En finale, Crawford devait affronter la grande Allemande Claudia Künzel et un rien séparait les deux femmes en première moitié de course. Mais Crawford prenait les devants et ne lâchait plus son avance. Cette fois, elle s’imposait avec seulement 7 centièmes de seconde d’avance, mais c’était suffisant pour signer une victoire lors de ses premiers JO. Lors de la cérémonie de remise des médailles, son interprétation sincère de l'hymne canadien la rendra extrêmement populaire.

 

back to top