skip to content
Date
23 août 2004
Tags
Actu CIO

Ces héros méconnus


Nous pouvons tous le constater: la force de motivation réside avant tout dans les volontaires olympiques. Ils sont l'âme des Jeux, ces héros méconnus sans lesquels cet événement n'aurait pas lieu. Et ils font preuve de la légendaire hospitalité grecque, connue sous le nom de "Filoxenia".




Découvrez l'excellent travail accompli par les volontaires dans une section qui leur est spécialement consacrée..





Mais eux, que pensent-ils des Jeux Olympiques et de leur travail en tant que volontaires?



"C'est inestimable"
"Je suis sur un nuage", déclare Aberra Aguegnehu, un Américain de 56 ans assistant aux résidents, concernant son expérience au village. "Pouvoir côtoyer tous ces gens du monde entier et pratiquer ainsi mes 12 langues, voir leur sourire s'afficher sur leur visage lorsqu'ils essayent de parler anglais, pouvoir reconnaître par leur accent leur pays d'origine et parler leur langue maternelle, c'est inestimable!"




"Difficile de partir"
Elena Crociani, Italienne, assistante aux CNO, déclare pour sa part: "Il se passe des choses intéressantes chaque jour. Même quand il est l'heure de partir et bien que je sois très fatiguée après de longues heures de travail, j'ai du mal à quitter le village."




"Un moyen unique de recharger ses batteries"
Aigli KAMMITSI, une des premières Chypriotes volontaires aux Jeux, travaille comme assistante du protocole sur les sites. Pour elle, le volontariat est "un moyen unique de recharger ses batteries". "Une expérience dont je me souviendrai toute ma vie", dit-elle.





En savoir plus sur Athènes 2004




Site officiel d'Athènes 2004
Tags Actu CIO
back to top En