skip to content
Date
18 oct. 2007
Tags
Actu CIO

Ce qu'on attend des villes requérantes pour 2016


Cette semaine, le Musée Olympique de Lausanne, Suisse, accueille les sept villes requérantes pour les Jeux Olympiques de 2016 – Bakou (Azerbaïdjan), Chicago (États-Unis), Doha (Qatar), Madrid (Espagne), Prague (République tchèque), Rio de Janeiro (Brésil) et Tokyo (Japon)* – à l'occasion du séminaire des villes requérantes. La réunion, principalement axée sur le processus de candidature des villes requérantes et sur la phase suivante où la ville est candidate, offre la possibilité aux villes en lice de découvrir ce que l'on attend d'elles pendant la première partie du processus de candidature pour 2016. Les villes profitent également de l'expérience de ceux qui connaissent déjà le processus. Des experts qui se sont trouvés aux premières loges du processus de candidature et d'organisation des Jeux transmettent une expérience inégalable sur les obligations qui pèsent sur les villes potentiellement candidates.
 
Tisser des relations
Un message clé qui revient au fil des présentations cette semaine est l'importance de tisser de bonnes relations, dès le début, avec les bons partenaires qui seront partie prenante à l'organisation des Jeux. Organiser des Jeux Olympiques modernes repose sur un effort d'équipe, une collaboration avec tous les échelons du gouvernement, les partenaires commerciaux, les services publics, les groupes communautaires, les populations locales et, bien entendu, les autorités sportives engagées dans les préparatifs d'un événement complexe. Les orateurs ont clairement indiqué qu'en l'absence de ces relations, être candidat devient un véritable casse-tête.
 
Mettre en place un héritage dès à présent
Les questions du développement durable et de l'héritage, souvent associées à ce qui demeure après les Jeux, ont été soulevées lors d'une séance spéciale du séminaire. Cette dernière a montré que l'héritage au même titre que la planification et la gestion durables sont des concepts clés devant être intégrés dans une candidature dès le début du processus afin d'éviter le gaspillage et les coûts inutiles. En outre, il a été indiqué que même lorsque la ville candidate n'est pas élue ville hôte des Jeux, elle peut quand même retirer un héritage positif de cette procédure. À titre d'illustration, de nombreux exemples ont été donnés de précédentes villes candidates lesquelles, grâce aux efforts entrepris pendant le processus de candidature, ont su créer un héritage positif pour les citoyens et leur cité.
 
Les Jeux Olympiques en 2016
Prochaine étape : le 14 janvier 2008, date à laquelle les sept villes concernées devront retourner le questionnaire des villes requérantes pour les Jeux Olympiques de 2016 au CIO. Les questionnaires seront alors examinés et la commission exécutive du CIO désignera les villes candidates au début du mois de juin 2008. Suivra la procédure de candidature comprenant la participation au programme des observateurs de Beijing 2008, et dont le point d'orgue sera l'élection de la ville hôte des Jeux Olympiques de 2016 lors de la Session du CIO à Copenhague, Danemark, le 2 octobre 2009.
 
*Villes citées dans l'ordre alphabétique.
Tags Actu CIO
back to top