skip to content
Date
14 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , Colombie

Catherine Ibargüen ouvre le compteur de la Colombie au triple saut!

La triple sauteuse Caterine Ibargüen a remporté dimanche à Rio le premier titre olympique de la Colombie en athlétisme, quatre ans après sa médaille d'argent à Londres.

Avec 15,17 m au quatrième essai, Caterine Ibargüen monte sur le podium devant la Vénézuélienne Yulimar Rojas (2e avec 14,98 m, quatrième essai) et la Kazakhe Olga Rypakova (3e avec 14,74 m, cinquième essai), championne olympique à Londres en 2012, où la Colombienne avait pris la 2e place derrière Rypakova.

Getty Images

Cette médaille d'or vient consacrer un cycle olympique quasi parfait pour Ibargüen puisqu'elle n'a concédé qu'une seule défaite en quatre ans en concours majeurs, depuis son argent aux Jeux de Londres. C'était en juillet à la réunion de Birmingham, derrière Rypakova une fois encore.

« A chaque saut, je prends vraiment du plaisir, car j'aime l'athlétisme et ce que je fais. Sur une piste, je suis toujours enthousiaste », a indiqué la Colombienne. Entre Londres et Rio, Ibargüen a notamment été sacrée deux fois championne du monde (Moscou 2013 et Beijing 2015).

Getty Images

A 20 ans seulement, Rojas est devenue la première femme à remporter une médaille pour le Venezuela en athlétisme. Ibargüen a pris la tête du concours au 2e essai (15,07 m). Rojas s'est approchée au 4e essai (14,98 m), mais la Colombienne a immédiatement répondu avec 15,17 m.

« Nous devons continuer à travailler et à nous servir de cette rivalité saine pour progresser. Je crois que le record du monde (15,50 m, ndlr) est possible », a ajouté la jeune femme.

Getty Images

Pour la première fois en athlétisme aux Jeux, l'Amérique du Sud a fait le doublé or-argent. « C'est le meilleur moment pour le continent. Et cela va encore progresser car il y a quantité de talents. Nous réalisons enfin combien l'athlétisme est important pour nos pays », a conclu Ibargüen.

back to top En