skip to content
Date
23 févr. 2015
Tags
Actu CIO

Carina Vogt prend son envol

Un an après avoir remporté le premier titre olympique de saut à ski féminin, Carina Vogt est devenue championne du monde, le 20 février à Falun (Suède).


Ce mardi 11 février 2014 au pied du tremplin HS106 de Rosa Khutor, Carina Vogt s’effondre en larmes dans l’aire d’arrivée, au moment où elle comprend que le titre olympique du saut féminin, le premier de l’histoire, lui appartient.  « Je n’ai pas de mots » s’exclame-t-elle. « Je n’aurais pas cru cela possible il y a trois ans. C’est fantastique. Je suis la première championne olympique en saut à ski et je n’avais jamais gagné en Coupe du monde ! C’est incroyable ». 

Ce jour là, le succès de Vogt, 21 ans, est d'autant plus retentissant et inattendu qu'elle ne comptait que huit podiums jusque là sur le circuit mondial. Mais à Sotchi, un premier saut à 103.0m lui permet de prendre la tête du concours. En retombant à 97,5m après son 2e envol, elle totalise suffisamment de points (274.4) pour devancer l’Autrichienne Daniela Iraschko-Stolz (246.2) et la Française Coline Mattel (245.2).

Premiers succès en Coupe du monde

En cet hiver 2014-2015, dès son 3e concours sur le tremplin HS 100 de Sapporo le 11 janvier, Carina prend une belle 2e place derrière la Japonaise Sara Takanashi. La tournée japonaise se poursuit avec une étape sur le mont Zao une semaine plus tard. Avec un seul saut à 99.0m pour 117.7 points, Carina Vogt remporte sa première victoire en Coupe du monde. « C’est un grand jour. C’était peut-être le meilleur saut de ma carrière. j’ai hâte de sauter la semaine prochaine à Oberstdorf  ! » où le 24 janvier, elle termine 2e de la compétition gagnée par Daniela Iraschko-Stolz.

Enfin, début février sur le tremplin HS94 de Hinzebach (Autriche), Carina Vogt enchaîne sur un nouveau succès avec deux sauts à 92.0m et 90.0m (245.2 points) devant Iraschko Stolz (244.8), avant de se rendre en Suède, à Falun, pour disputer les championnats du monde.

Championne du monde 2015 !

Le 20 février à Falun, le titre planétaire 2015 du saut à ski féminin semble solidement accroché aux spatules de Daniela Iraschko-Stolz après le premier saut : elle prend le large avec un bond à 92.5m et 122.9 points, devant Vogt (119.2) et la Japonaise Yuki Ito (113.9).

Mais la skieuse allemande au mental d’acier, à la technique affirmée, et qui connait le chemin de la victoire dans les grands moments depuis son triomphe historique à Sotchi, assure un 2e saut à 92.0m pour totaliser 236.9 points, devancer Ito de 1.8 points, repousser encore plus loin sa rivale autrichienne, et devenir championne du monde ! « Après le premier saut, je ne m’attendais vraiment pas à gagner ici », dit-elle, « C’est vraiment incroyable après tout ce qui m’est arrivée l’an dernier. Je suis si heureuse ! ».

Carina Vogt a ouvert son compteur de victoires il y a un an aux Jeux Olympiques. Puis elle a pris son envol en signant ses premières victoire en Coupe du monde, avant d'entrer dans le club très sélect des champions et championnes qui ont confirmé un titre olympique avec un sacre mondial obtenu dans la foulée.

Tags Actu CIO
back to top