skip to content
Date
11 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Natation , Australie

Campbell contre Campbell : deux soeurs mais une seule médaille d'or

L’une détient le record du monde, l’autre le titre mondial : les sœurs australiennes Cate et Bronte Campbell vont s’affronter en finale olympique du 100 m nage libre après leur qualification le 10 août à l’issue des demi-finales.


Cate, détentrice du record du monde, a été la plus prompte à obtenir sa place pour la finale qui aura lieu le 12 août après avoir amélioré le record olympique qu’elle avait battu en série (52’’78) avec un chrono de 52’’71.

Getty Images

Sa petite sœur Bronte, elle, s’est glissée parmi les huit finalistes en réalisant le cinquième temps, alors que la championne olympique en titre, la Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo, a obtenu son billet in extremis (7e temps).

De son côté, la Canadienne Penelope Oleksiak, médaillée d’argent au 100 m papillon le 7 août et de bronze le même jour dans le relais 4 x 100 m nage libre, a signé le deuxième temps des demi-finales (52’’72), juste devant l’Américaine Simone Manuel (53’’11).

Getty Images

Après avoir établi ce nouveau record olympique, Cate a déclaré : « Maintenant que je suis en finale, je vais donner le maximum. Toutes les filles rêvent de participer à une finale olympique et j’y suis arrivée. »

Âgée de 24 ans, Cate a deux ans de plus que sa sœur et elle a déjà frappé fort en 2016. Le mois dernier à Brisbane, elle a en effet battu le record du monde du 100 m nage libre en 52’’06, soit un centième de moins que le précédent meilleur temps mondial réalisé par l’Allemande Britta Steffen en 2009.

Getty Images

Bronte est devenue pour sa part championne du monde du 100 m nage libre l’an dernier en Russie et elle songe désormais à enrichir sa collection de médailles avec l’or olympique. « Mon objectif a toujours été de disputer une finale olympique et aujourd’hui, c’est chose faite, a-t-elle indiqué après les demi-finales. On aime bien penser qu’on en a encore sous le pied, et je pense que l’occasion va me permettre de trouver ce petit quelque chose de plus en finale. »

Les deux sœurs comptent déjà une médaille d’or chacune à Rio 2016, après avoir propulsé l’Australie vers la victoire dans le relais 4 x 100 m nage libre. Au passage, les nageuses des Antipodes ont signé un nouveau record du monde de la distance en 3’30’’65, améliorant la marque qu’elles avaient établie lors des Jeux du Commonwealth 2014 à Glasgow.

Getty Images

Lors du relais, les Campbell ont montré qu’elles s’entendaient à merveille en permettant à l’Australie de refaire son retard pour l’emporter. Les Américaines menaient jusqu’à mi-course, mais Bronte est revenue sur Dana Vollmer lors du troisième relais avant de passer la main en tête à sa sœur, qui n’a jamais semblé en difficulté face à Katie Ledecky.

Pour l’heure, toutefois, l’esprit d’équipe va être mis de côté, puisque les deux sœurs vont se livrer à un mano a mano, porteur de gloire olympique individuelle.

back to top En