skip to content
IOC
Date
20 févr. 1994
Tags
Lillehammer 1994 , Actu CIO , Bobsleigh , Suisse

Duel fratricide pour l’or du bobsleigh

Le sport est avant tout une question de rivalité, et le sport olympique est le summum de cette facette. Au fil des ans, les affrontements entre nations sont devenus communs, mais on voit parfois s'affronter face à face des membres d’une même famille.

À Lillehammer, cependant, c’est un autre cas de figure inhabituel qui va se produire : deux frères sont engagés dans la compétition de bobsleigh. Ils partagent la même bannière, celle de la Suisse, mais dans deux équipages différents. Deux frères, deux bobs, mais une ambition partagée : l’or olympique.

Dans la première équipe se trouve le freineur Donat Acklin. Il détient le titre olympique de bob à 2 qu’il a décroché deux ans plus tôt avec le pilote Gustav Weder. À 28 ans, il est encore dans la partie haute de sa carrière.

Son jeune frère Guido est lui aussi freineur. À Lillehammer il pousse le bob de la Suisse-2, derrière Rene Götschi. La scène est prête pour ce qui va être une compétition passionnante.

Allsport

On attend une démonstration de force des Canadiens, des Américains et des Allemands, mais au lieu de cela, ce sont les deux équipages suisses qui occupent la tête du classement à l’issue de la première manche.

Après trois courses, c’est le plus jeune des Acklin qui mène le bal. Weder et Donat ont été les plus rapides lors de la première manche, mais dans la seconde c’est l’autre duo suisse qui réalise le scratch pour prendre la tête à mi-compétition.

L’équipage de Suisse-1 signe le deuxième chrono de la troisième manche et son adversaire le quatrième, si bien que tout va se jouer dans la dernière descente. Au départ, Götschi et Guido Acklin possèdent un avantage de 3 centièmes sur Weder et Donat Acklin.

Le bob de la Suisse-1 est l’avant-dernier à s’élancer et il réalise un chrono de 52 s 85. Juste après, le dernier bob, celui de l’autre équipe suisse, prend le départ et à quelques virages de l’arrivée, les deux embarcations font pratiquement jeu égal. Mais à l’arrivée, le chrono de la Suisse-2 tombe : 52 s 93, ce qui offre la victoire à l’autre duo suisse pour cinq petits centièmes de seconde.

IOC
Weder et Donat Acklin récolteront une autre médaille, en argent, dans l’épreuve de bob à 4.
back to top En