skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Brendon Briones bondit sur l'or, Takeru Kitazono réalise le triplé

Deux finales hommes par agrès ont eu lieu dimanche 14 octobre au pavillon de l'Amérique. Alors que le Japonais Takeru Kitazono a remporté aux anneaux son troisième titre en gymnastique artistique à Buenos Aires, l'Américain Brendon Briones est revenu de blessure pour s'adjuger le titre au saut de cheval.

A 15 ans, Takeru Kitazono est déjà triple médaillé d'or aux Jeux olympiques de la jeunesse, série en cours. Celui que l'on considère dans son pays comme le possible successeur de Kohei Uchimura, triple champion olympique et décuple champion du monde, a triomphé dimanche 14 octobre aux anneaux, après avoir gagné le concours général individuel et une première finale par appareils au sol.

La finale des anneaux a été serrée. Kitazono n'a pas obtenu la meilleure note de difficulté (4.900) ni d'exécution (8.633), mais ses rivaux n'ont pas été aussi constants sur les deux aspects de la notation, et son total de 15.533 lui a assuré la victoire. Mieux noté en exécution (8.366), le Canadien Felix Dolci s'est adjugé la médaille d'argent avec 13.366. Meilleur concurrent côté difficulté (5.100), le Chinois Yin Dehang a terminé en bronze (13.300). "Je suis très heureux d'avoir encore eu de la chance" a simplement remarqué Takeru Kitazono.

 
Brendon Briones saute sur le titre

L'Américain Brendon Briones, qui une demi-heure plus tôt a terminé au pied du podium aux anneaux, comme au cours de ces JOJ au concours général individuel, se classant également cinquième au sol et au cheval d'arçons, a finalement touché de l'or en s'imposant au saut de cheval. Pourtant, Il y a un tout juste un an, le gymnaste de 17 ans n'était pas certain de pouvoir un jour reprendre la compétition, voir de revenir à son meilleur niveau.

CIO/OIS

"En juin 2017, je me suis brisé la jambe gauche à l'entraînement. Quand c'est arrivé, je ne savais pas si je serais capable de revenir aussi fort qu'avant. J'ai vraiment beaucoup douté. Le chemin a été très difficile, j'ai mis du temps à me rétablir. Reprendre la compétition cette saison et pourvoir participer aux JOJ, ça a déjà été un gros bonus pour moi !".

CIO/OIS

La convalescence de Brendon Briones a duré douze mois. "Ce n'est même pas la rééducation qui a été le plus difficile, mais gérer mon parcours scolaire et la gymnastique en même temps. Cela m'a pris un temps fou et a nécessité beaucoup de force mentale. Le fait que j'aime tant ce sport est ce qui m'a le plus aidé. Je ne voulais tout simplement pas abandonner. Cela m'a pris encore plus de temps pour pouvoir réaliser mes sauts les plus difficiles. Venir ici et remporter la médaille d'or au saut de cheval est incroyable, cela signifie beaucoup pour moi".

L'Américain a réalisé deux bonds presque parfaits pour un total de 14.099 qui lui permis de s'imposer de justesse. Quelques secondes après l'apparition de son score sur le tableau géant, la chanson "Yeah!" de Usher s'est mise à résonner dans les haut-parleurs, et c'est exactement le mot que Briones a crié en allant enlacer son entraîneur.

CIO/OIS

"Mais la compétition n'était pas finie, je devais attendre que les autres en terminent. C'était terrible pour les nerfs". L'Américain dont le premier saut a été noté plus haut que tous ses rivaux, a finalement devancé de 0.116 points l'Ukrainien Nazar Chepurnyi (13.983), alors que le Norvégien Jacob Karlsen a pris la médaille de bronze pas loin derrière avec 13.883 points.

Les épreuves de gymnastique artistique s'achèvent lundi 15 octobre avec les barres parallèles et la barre horizontale hommes, ainsi que la poutre et le sol femmes. La finale du double mixte en gymnastique acrobatique a lieu le même jour dans le pavillon de l'Amérique.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En