skip to content
Date
02 oct. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Boxe féminine : les championnes de demain brillent sur le ring à Nanjing

L’Américaine Jajaira Gonzalez, la Chinoise Chang Yuan et la Polonaise Elzbieta Wojcik sont les premières boxeuses championnes olympiques de la Jeunesse, à l’issue d’un tournoi d’excellent niveau qui a passionné les spectateurs du Centre international d’exposition de Nanjing.


Deux ans après les Jeux de Londres, la boxe féminine a fait son entrée au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Nanjing, avec l’or en jeu dans trois catégories de poids : mouche, léger et moyen. Six boxeuses par catégorie (soit 18 en tout) âgées de 16 à 18 ans ont disputé chacune trois combats sur quatre journées de compétition : tour préliminaire, puis demi-finale ou match de classement pour la 5e place, et enfin, match pour le bronze ou finale.

Le courage de Christina Desmond n’a pas suffi

Ce lundi 25 août sur le ring du Centre international d’exposition de Nanjing, l’Australienne Caitlin Parker savait qu’elle allait devoir livrer un combat intense face à l’Irlandaise Christina Desmond.

Elle allait certainement faire preuve de son courage lors du match pour le bronze face à Parker dans la catégorie poids moyen (69-75 kg). La boxeuse irlandaise s’est en effet lancée à l’assaut de son adversaire plus grande et plus lourde devant des gradins combles. Mais cela n’a pas suffi, puisque l’Australienne a enlevé la décision à l’unanimité.

Christina Desmond, qui avait obtenu la médaille de bronze aux Championnats du monde cadets 2013, a remporté plusieurs ceintures de championne d’Irlande junior. A Nanjing, elle a boxé sous les encouragements de Michael, son frère jumeau, lui-même également multiple champion d’Irlande junior. Les deux jumeaux ont commencé à boxer ensemble, dans la même salle, il y a plus de huit ans. « J’arrivais à l’envoyer au tapis, il n’était pas si fort », dit Christina en éclatant de rire.

« En voyant cela, j’ai des regrets [d’avoir abandonné la boxe]. Le ring me manque, tout comme les face-à-face avec des adversaires, à prendre des coups, mais en en donnant aussi », a souligné Michael. « Mais je n’ai jamais pu être aussi bon qu’elle. »

Les autres médailles de bronze ont été obtenues par la Turque Neriman Istik grâce sa victoire sur l’Arménienne Anush Grigoryan 2 rounds à 1 en poids mouche (48-51kg), et par la Suédoise Agnes Alexiusson à qui les juges ont donné la victoire à l’unanimité en poids léger (57-60 kg ) sur la Turque Esra Yildi.

Jajaira Gonzalez « Je vais faire le maximum pour aller à Rio. »

Mardi 26 août, en finale des poids légers, Jajaira Gonzalez a battu l’Irlandaise Ciara Ginty à l’unanimité des juges (3-0), expliquant par la suite à quel point elle avait été inspirée par les débuts de la boxe féminine aux Jeux de Londres.

« Ça a été mon rêve depuis que notre discipline a été introduite au programme des Jeux Olympiques 2012 », a-t-elle révélé. « Je suis si heureuse que tout mon travail ait payé ! C’est irréel. C’est de ce jour dont nous rêvons tous, nous les boxeuses. Cela démontre qu’il n’y a pas que les garçons qui peuvent faire de belles choses sur le ring, les filles aussi. Je vais rentrer à la maison et me remettre à l’entraînement. Je vais faire le maximum pour pouvoir disputer les Jeux de Rio en 2016 ».

Chang : « J’étais là pour l’or »

Chang Yuan a remporté la catégorie poids mouche (48-51kg) pour devenir la première boxeuse chinoise sacrée au niveau olympique en gagnant son combat  à l’unanimité des juges face à l’Italienne Irma Testa, pour le plus grand bonheur de ses supporters massés dans les gradins.

« J’étais là pour l’or. Quand j’ai battu la championne du monde junior [l’Arménienne Anush Gigoryan] en demi-finale, j’ai su que c’était dans la poche. Je suis une fille ordinaire quand je ne boxe pas. Je ne me bagarre jamais. »  a révélé Chang.  « Boxer ici a été une merveilleuse expérience », a pour sa part déclaré Irma Testa, « J’espère faire mieux les prochaines fois ! »

Dans la dernière finale de la soirée, Elzbieta Wojcik, seule polonaise présente dans le tournoi de boxe féminine, a été sacrée championne olympique de la jeunesse dans la catégorie poids moyens (69-75 kg) en prenant le meilleur sur la boxeuse de Chinese Taipei, Chen Nien-Chin. Le combat est resté indécis jusqu’au bout, Wojcik faisant la différence dans le quatrième round.

« Je me sens super bien, et si heureuse d’avoir gagné », a-t-elle déclaré. « Ca a été vraiment difficile, je ne peux pas décrire ce que je ressens maintenant !». Quant à Chen, elle a observé : « Wojcik est une très bonne boxeuse. Cela a été pour moi un honneur de l’avoir affrontée ».

back to top