skip to content
Date
04 mars 2015
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO , Bobsleigh

Bonne ambiance pour les bobeurs en finale de la Coupe du monde de la FIBT à Sotchi

La phase finale de la Coupe du monde 2014/2015 de la FIBT s’est déroulée les 14 et 15 février dernier au centre de glisse de Sanki à Krasnaya Polyana – le site des compétitions de bobsleigh,  skeleton et luge lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Selon certains des meilleurs bobeurs américains, la station était bondée de touristes et de spectateurs, et quelques sympathiques volontaires des Jeux de l’an dernier y étaient même revenus pour donner un coup de main.


S’exprimant pour le site d’information Around the Rings, Steven Holcomb, qui a participé trois fois aux Jeux Olympiques et décroché deux médailles de bronze à Sotchi, a parlé de son retour dans les montagnes du Caucase, “Rosa Khutor [le village de montagne proche du centre de glisse] fourmillait d’activité. Il y avait beaucoup de monde. J’ai lu dans certains articles de presse que cet endroit était désert, qu’il n’y avait personne, que les Russes n’y trouvaient aucun attrait. Nous y sommes allés et il y avait plein de monde. En fait, à chaque fois que nous sortions, nous avions l’impression qu’il y avait toujours plus de monde. C’était assez plaisant à voir.”

La bobeuse américaine Elana Meyers Taylor, médaillée d’argent à Sotchi et championne de la Coupe du monde de cette année, s’exprimant également pour Around the Rings, a confirmé les propos de Steven Holcomb : “Rosa Khutor était beaucoup plus animée que je ne le pensais. Notre hôtel était complet, tous les restaurants étaient ouverts et pas mal de monde faisait du shopping. C’était en fait assez surprenant car j’avais entendu dire que c’était vide.” Et d’ajouter : “C’était loin d’être vide. Les télécabines fonctionnaient, des gens skiaient, c’était plutôt sympa de voir que la station conserve une activité touristique.”

Et il y avait la même ambiance pour la Coupe du monde où l’affluence a été meilleure que prévu. “Il y avait beaucoup de monde là-bas. La plupart des visiteurs étaient là pour skier, mais il y avait assurément beaucoup de supporters,” a confié Steven Holcomb.

“Il y avait en fait un grand nombre d’anciens volontaires des Jeux Olympiques, ils m’ont reconnue et m’ont accueillie en me félicitant, c’était sympa,” a commenté Elana Meyers Taylor.

La FIBT, de concert avec la FIL, son homologue pour la luge, s’efforcent toutes deux d’assurer que leurs sports continuent d’être pratiqués sur toutes les pistes olympiques existant dans le monde. C’est ainsi que la piste de Sanki a accueilli des compétitions de bobsleigh et de skeleton cette année et qu’une épreuve de la Coupe du monde du monde s’y est déroulée le week-end dernier. En 2017, Sanki accueillera les championnats du monde de la FIBT.

back to top