skip to content
Usain Bolt 2016 Getty Images
Date
23 sept. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme ,

Bolt confirme son statut de plus grand sprinter de l’histoire

En 12 ans de carrière olympique – ou en un peu moins de six minutes si on veut le considérer sous un autre angle – Usain Bolt a transformé l’art du sprint, mais aussi la façon dont les amoureux d’athlétisme du monde entier savourent cette discipline. À Rio 2016, il a confirmé son statut de plus grand sprinter de tous les temps en décrochant trois titres olympiques supplémentaires, pour porter son compteur à neuf médailles au total.

En arrivant au Brésil, le Jamaïcain était la star incontestée du programme d’athlétisme et il n’a pas déçu. Comme à Londres quatre ans plus tôt, il a réussi le triplé au sprint en conservant ses titres sur 100 m, 200 m et 4 x 100 m masculins.

Le 15 août 2016, Bolt est devenu le premier athlète à gagner trois titres olympiques au 100 m en devançant l’Américain Justin Gatlin. Le Jamaïcain de 29 ans a couru en 9 sec 81 pour réitérer ses succès de Beijing 2008 et Londres 2012. « Quelqu’un avait dit que je pouvais devenir immortel, a-t-il déclaré après la finale. Encore deux médailles et ce sera fait : immortel. »

Il s’est approché encore un peu plus de l’immortalité quatre jours plus tard en finale du 200 m qu’il a conclue en 19 sec 78, devant le Canadien Andre de Grasse et le Français Christophe Lemaitre. Il a ensuite tiré sa révérence olympique en remportant sa neuvième médaille, aux côtés d’Asafa Powell, Yohan Blake et Nickel Ashmeade. Ensemble, ils ont remporté pour la Jamaïque le relais 4 x 100 m en 37 sec 27.

À chaque fois que le flamboyant Jamaïcain a foulé la piste du stade, l’ambiance est devenue plus électrique, le public s’attendant à voir une page d’histoire s’écrire sous ses yeux.

Alors que les visages d’autres sprinters ne laissent en général transpirer que la concentration dans les starting-blocks, Bolt, lui, a toujours été souriant. Il n’est jamais sorti le premier des starting-blocks, il a rarement été devant à mi-course et pourtant, jamais il n’a donné l’impression de ne pas pouvoir franchir la ligne d’arrivée devant tous ses adversaires.

Plus que tout autre athlète, Bolt a fort bien compris son statut emblématique. Plus prompt à couper la ligne d’arrivée que n’importe quel autre athlète, il a toujours été le dernier à quitter le stade après ses courses. La faute aux innombrables selfies et à sa pose désormais légendaire devant tous les photographes.

Après avoir remporté sa dernière médaille d’or dans le relais masculin, il a déclaré : « Voilà, je suis le plus grand. » Qui pourrait le contredire ?

Regardez d’autres vidéos d’Usain Bolt sur la chaîne olympique.
back to top En