skip to content
Date
26 juil. 1952
Tags
Actu CIO , Helsinki 1952 , Athlétisme

Bob Mathias réalise l'impossible et garde sa couronne

Gagner le titre olympique du décathlon est l’un des défis les plus exigeants du sport mondial. Mais conserver ce titre dépasse toutes les espérances, sauf pour une petite poignée d’athlètes.


Non seulement il importe de conserver sa technique, sa force et son endurance au fil des ans, mais il faut également que la chance choisisse le bon camp. Les blessures tourmentent les décathloniens, qui en font voir de toutes les couleurs à leur corps. Rester affûté et en bonne santé constitue souvent la partie la plus dure du défi auquel ils sont confrontés.

Voilà pourquoi Bob Mathias sait, à l'approche de ces Jeux, que personne n’a encore accompli ce qu’il vient chercher à Helsinki. Quatre ans plus tôt, en 1948, jeune athlète prodige de 17 ans, il a été le vainqueur-surprise du décathlon des Jeux de Londres. Là, tout le monde le connaît et tout le monde s’attend à ce qu’il récidive.

Après tout, n’a-t-il pas gagné les neuf décathlons qu’il a terminés dans sa carrière et n'a-t-il pas battu deux fois le record du monde ? L’équipe américaine est forte ; Mathias est en forme.

Son adversaire le plus dangereux n’est autre que son compatriote Milt Campbell, qui mène le concours après les deux premières épreuves. La troisième est le lancer du poids, que Mathias remporte aisément tout comme il le fera au javelot et au disque. Mathias boucle ses dix travaux d’Hercule avec un nouveau record du monde de 7 887 points, tandis que Campbell, qui est second, compte 900 points de retard. Le plus incroyable, c’est que le score de Mathias après seulement huit épreuves lui aurait permis d’obtenir la médaille d’argent !

Fatigué et vainqueur, Mathias se retire après les Jeux, à l’âge de 21 ans à peine. Il deviendra un « ambassadeur de bonne volonté » du sport américain, figurera à l’affiche de quatre films, tournera des spots publicitaires et poursuivra ensuite une carrière d’homme politique. Il servira huit ans dans les rangs du Congrès américain.

back to top