skip to content
Date
14 janv. 2015
Tags
Actu CIO

Bjørn Dæhlie : L’émotion d’un triomphe à domicile

Le plus grand skieur de fond olympique nous raconte quel fut son plus beau moment.

Bjørn Dæhlie s’est constitué dans les années 1990 le plus imposant palmarès de l’histoire du ski de fond, accumulant 29 médailles aux Jeux Olympiques et dans les championnats du monde dont  huit médailles d’or aux Jeux, et sept titres Mondiaux. Il s’est imposé 46 fois sur la coupe du monde FIS et a remporté six fois le globe de cristal du classement général. Jusqu’aux Jeux de Sotchi 2014, lorsque son compatriote biathlète norvégien Ole Einar Bjørndalen l’a dépassé en remportant sa treizième médaille olympique, Dæhlie était avec douze podiums fréquentés en trois éditions (1992, 1994, 1998) le sportif le plus médaillé des Jeux d’hiver.

Sur les pistes des Saisies à Albertville en février 1992, il s’impose dans la poursuite 25km, sur 50km et dans le relais 4x10km avec Terje Langli, Kristen Skejdal et son modèle Vegard Ulvang, prend l’argent sur 30km et finit 4e sur 10km. Bref, Dæhlie est médaillé dans quatre épreuves sur cinq. A Lillehammer en 1994, il est à nouveau médaillé dans quatre courses sur cinq : or sur 10km et dans la poursuite 25km, argent sur 30km et dans le relais 4x10km, 4e sur 50km. Il règne de la même manière en 1998 à Hakuba où se déroulent les courses de ski de fond des Jeux de Nagano en triomphant à nouveau sur 10km, dans le 50km et dans le relais 4x10km avec Thomas Alsgaard, Erling Jevne et Sture Sivertsen et en prenant la médaille d’argent à l’arrivée du 15km.

L’année suivante, Bjørn Dæhlie prend sa retraite sportive au sommet sur une dernière victoire au classement général de la coupe du monde de la FIS. Adulé dans son pays, il devient par la suite un prospère entrepreneur.

Lorsqu’il se retourne sur sa fabuleuse carrière, sur ces trois Jeux Olympiques d’hiver passés tout en haut de l’affiche, quel est le moment qu’un des plus grands sportifs norvégiens retient le plus ? Quelle a été sa plus grande émotion ? C’est ce qu’il raconte dans la vidéo que nous vous proposons ! Un indice toutefois : Nous sommes le 17 février 1994. Dæhlie porte le dossard N°1, il parcourt la dernière ligne droite du 10km entre deux rangées de spectateurs en délire, avec qui il communie, avant d’effectuer un 360° sur ses skis au moment de franchir la ligne d’arrivée. « De tous mes moments en ski de fond, celui-là a été le plus fantastique de tous », dit-il.

Tags Actu CIO
back to top