skip to content
Date
09 oct. 2014
Tags
Sydney 2000

Birgit Fischer poursuit sa remarquable série en canoë

Lorsque Birgit Fischer arrive à Sydney, elle a le statut de légende internationale du canoë-kayak. Cela fait vingt ans qu’elle accumule les médailles olympiques lors d’une carrière extraordinaire. Elle a remporté son premier titre en 1980 sous les couleurs de l’Allemagne de l’Est et décroché deux médailles d’or supplémentaires et une d’argent en 1988.


Ses succès se poursuivent lorsqu’elle intègre l’équipe de l’Allemagne réunifiée, et elle ajoute à sa collection des médailles d’or et d’argent en 1992 comme en 1996. Lorsqu’elle débarque en Australie, elle a 38 ans et la question se pose : peut-elle vraiment continuer sur son incroyable lancée ?

Deux opportunités s’offrent à elle pour cela : le K2 (kayak biplace) et le K4 (kayak à quatre). Elle s’élance d’abord dans le K4, une épreuve dans laquelle l’Allemagne a de sacrées références toutes fraîches. L’adversaire à surveiller sera probablement la Hongrie qui vient de gagner le titre mondial. D’ailleurs, sans surprise, ces deux nations se montrent les plus fortes lors des éliminatoires.

La finale s’avère très serrée, l’avantage changeant de camp plus d’une fois, mais à l’arrivée, ce sont Birgit Fischer et ses partenaires qui ont le dernier mot, en coupant la ligne avec à peine un peu moins d’une demi-seconde d’avance.

L’Allemande est de nouveau en lice dès le lendemain avec sa coéquipière Katrin Wagner, dans l’optique de la victoire en K2.

On s’attend à une finale encore plus disputée, puisque la Pologne, la Hongrie, l’Australie, la Roumanie et le Canada alignent elles aussi des paires robustes. Le palmarès sublime de Birgit Fischer plaide peut-être en faveur des Allemandes, mais rares sont ceux qui s’attendent à les voir se promener.

Birgit Fischer et Katrin Wagner affichent néanmoins une forme exceptionnelle et elles prennent rapidement les commandes pour accentuer peu à peu leur avantage. Alors que la Hongrie, la Pologne et la Roumanie se battent pour la deuxième place, la victoire allemande n’est jamais vraiment mise en doute et les deux femmes gagnent par plus d’une seconde et demie.

Birgit Fischer signe une victoire historique, puisqu’elle devient la première femme à gagner deux médailles ou plus lors de quatre éditions des Jeux Olympiques. Elle rejoint également la nageuse américaine Jenny Thompson au rang de seule femme, hors gymnastique, à avoir gagné dix médailles. Elle reviendra aux Jeux quatre ans plus tard à Athènes et y décrochera de manière remarquable une nouvelle médaille d’or et une d’argent, à l’âge de 42 ans.

back to top