skip to content
Date
08 déc. 2009
Tags
Actu CIO , Sotchi 2014 , élections des villes hôtes

Bilan du séminaire d'information pour les villes requérantes 2018


7 décembre 2009

Les représentants des trois villes requérantes pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 — Annecy (France), Munich (Allemagne), and PyeongChang (République de Corée)* — ont participé la semaine passée à un séminaire d'information, lequel s'est déroulé à Lausanne (Suisse).

Le séminaire, d'une durée de quatre jours, a été animé par le directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli, et la responsable des relations avec les villes candidates, Jacqueline Barrett. Le président du CIO, Jacques Rogge, est également intervenu pour appeler les représentants présents à tirer parti du programme de transfert des connaissances entre villes hôtes des Jeux Olympiques.

Ainsi qu'il l'a déclaré : "Aujourd'hui plus qu'auparavant, une immense quantité d'informations utiles sont à votre disposition, et il est extrêmement important d'utiliser au maximum le transfert des connaissances pour économiser du temps et de l'énergie au moment de la constitution de vos dossiers de candidature. Mais, que vous gagniez ou que vous perdiez, gardez bien présent à l'esprit que la procédure de candidature est une formidable chance pour toutes les villes requérantes en termes d'héritage."

Le séminaire, qui s'appuie sur de nombreux documents du CIO et des villes hôtes précédentes, est un outil précieux en termes de connaissances. Il donne aux représentants des villes requérantes un aperçu complet de toute la procédure de candidature et propose une introduction approfondie quant à la complexité, la portée et l'ampleur de l'organisation d'une édition des Jeux Olympiques. Ces réunions permettent aux villes requérantes d'avoir une meilleure compréhension de ce qu'est le produit olympique et les aident à concevoir une vision à long terme de leurs candidatures respectives en abordant des thèmes clés tels que la durabilité et l'héritage, aspects fondamentaux de leur projet.

Parmi les intervenants du séminaire et en plus des nombreux experts du CIO, figurait le président-directeur général du comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi, Dmitry Chernyshenko. Ce dernier a évoqué le moment où sa ville à remporté les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 et a donné des conseils avisés sur ce qu'il faut inclure ou éviter dans le cadre de la procédure de candidature qui dure deux ans.

Imaginer les changements durables

Parmi les thèmes clés du séminaire, citons l'héritage et le progrès sur les plans économique, environnemental et social, thèmes que les représentants des trois villes requérantes ont été vivement encouragés à commencer à préparer dès que possible.

M. Chernyshenko a confié aux participants que la meilleure manière de garder le cap et d'avancer dans une procédure de candidature était d'élaborer assez tôt une vision et un plan pour l'héritage des Jeux, tout en ne perdant pas de vue que "tout ce qui est entrepris l'est pour les habitants et l'avenir, afin de rendre votre ville meilleure".

 Ce message a été repris par le comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver dans sa vidéo portant sur la durabilité de l'édition de 2010. Cette vidéo souligne en effet l'objectif premier des Jeux à Vancouver : veiller à ce que les bienfaits des Jeux Olympiques d'hiver perdurent 60 ans après la fin de ces 16 jours de compétition.

"Les Jeux sont un catalyseur de changement profond qui peut être utilisé pour transformer la communauté dans son ensemble" a déclaré Michael Pirrie du comité d'organisation des Jeux de 2012 à Londres.

Il a également été rappelé aux représentants des villes requérantes que bon nombre d'héritages importants peuvent être laissés grâce à la candidature aux Jeux, comme le démontrent les réalisations des villes requérantes précédentes.

Renforcer les liens

En plus des séances d'information et des ateliers sur les éléments essentiels à l'organisation des Jeux (marketing, médias et transport, pour n'en citer que quelques-uns), l'accent a largement été mis sur l'importance de nouer des liens. L'organisation réussie des Jeux Olympiques modernes est essentiellement le fruit d'un travail d'équipe entre tous les niveaux du gouvernement, les partenaires commerciaux, les services publics, les communautés, les populations locales et les autorités sportives associés à un projet aussi complexe. Une communication ouverte, franche et amicale entre toutes les parties prenantes est donc cruciale pour une procédure de candidature harmonieuse et, en cas d'attribution des Jeux, pour offrir une édition mémorable des Jeux Olympiques d'hiver en 2018.

Et maintenant ?

La ville hôte des Jeux de 2018 sera élue lors de la Session du CIO le 6 juillet 2011 à Durban (Afrique du Sud), et d'ici là, un énorme travail reste encore à fournir.

Suite au séminaire d'information pour les villes requérantes de la semaine passée, les comités de candidature des trois villes mettront ce qu'ils ont appris en pratique pour leurs préparatifs respectifs, avant de se rendre à Vancouver en février 2010 pour le programme des observateurs. Ils auront à cette occasion un aperçu direct des opérations pendant les Jeux, prendront part à des tables rondes et travailleront en coopération avec le personnel des opérations du COVAN pour un transfert des connaissances fructueux.

Après avoir soumis les dossiers de candidatures avant le 15 mars au plus tard, les comités de candidatures participeront début juin à la séance bilan officielle des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

La deuxième phase de la procédure de candidature commencera avec le choix des villes candidates par la commission exécutive du CIO du 21 au 23 juin 2010.

 

* Les villes sont citées dans l'ordre alphabétique.

back to top