skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Big Air : Toutant hauteur, tout en finesse !

Le Canadien Sébastien Toutant remporte la médaille d’or du Big Air en snowboard avec deux runs renversants sur le tremplin monumental du Centre de saut à ski d’Alpensia. Avec un total de 174.25, il devance le jeune Américain de 20 ans, Kyle Mack 168.75 et le Britannique Billy Morgan 168.00. A noter que Redmond Gerard, vainqueur en slopestyle, la semaine dernière prend la cinquième place.

Il a tout donné sur ses premiers runs. Deux sauts éblouissants d’une très grosse difficulté technique, lui rapportant respectivement 84.75 pts et 89.50 pts, ont permis à Sébastien Toutant de s’imposer dans cette épreuve de snowboard Big Air, ajoutée cette année au programme olympique. 5eme en slopestyle et seulement 11e des qualifications, il avait gardé le meilleur de lui-même pour cette finale. 

Getty Images


« C’est incroyable. J’ai eu beaucoup de problèmes de dos ces temps derniers, » a-t-il expliqué. « Il y a deux mois, je ne pouvais même pas faire de snowboard. Et le voir d’avoir pu montrer à tout le monde ce dont j’étais capable, c’est extraordinaire. »  Avec un cab triple cork 1620 et un backside 1620 triple cork, il a fait le show. A 25 ans, le Québécois de l’Assomption n’avait pas énormément de références internationales si ce n’est une troisième place aux championnats du monde de Yabuli en Chine en 2017 et deux quatrièmes places aux X-Games en 2016 et en 2017.

Getty Images
Une rampe dans le jardin

Juste derrière lui, on trouve le jeune Américain Kyle Mack qui a réussi un très gros deuxième run (86.75) pour aller chercher la médaille d’argent. Une seule fois sur le podium en Coupe du Monde, il avait déjà fini à la deuxième place du Big Air lors des championnats du monde de Yabuli. « C’est un rêve qui se réalise, a-t-il commenté. J’ai tellement travaillé pour en arriver là. » Très soutenu dans son entreprise sportive par son père, ils ont tous les deux construit une rampe dans le jardin de leur maison dans le Michigan avec un airbag leur permettant de s’entraîner toute l’année. Ils ont d’ailleurs partagé quelques larmes dans l’aire d’arrivée.

Kyle Mack (Getty Images)
Quatrième bronze pour la Grande-Bretagne

La médaille de bronze revient au Britannique Billy Morgan, 28 ans, qui a dû attendre son troisième et ultime run pour poser un backside triple 1440 avec un nose grab lui offrant les 85.50 synonymes de podium. Il s’agit de la cinquième médaille de la Grande Bretagne dans ces Jeux de PyeongChang 2018 et la quatrième en bronze. Il repart avec le sourire de cette olympiade après avoir participé aux Jeux de Sotchi, le genou protégé d’une attelle après s’être rompu les ligaments croisés. Il avait tout de même pris la 10ème place. En bon britannique, il a célébré sa performance en ouvrant une canette de bière imaginaire. « C’est notre langage quand on ne peut pas se parler. Cela veut dire qu’on ira boire une bière pour fêter ça ! » 

Chris Corning (Getty Images)


back to top En