skip to content
Date
26 sept. 2014
Tags
Actu CIO

Bernard Rajzman :« Le sport est un langage universel »

Bernard Rajzman, international de volleyball brésilien médaillé d’argent olympique en 1984, est ensuite devenu cadre et dirigeant sportif, membre du CIO depuis 2013. Il aura participé à onze Jeux au total, dont trois en tant que joueur. Dans cette nouvelle vidéo de notre série « Paroles d’Olympien », il explique où se trouve leur coeur. 


 Depuis qu’il est âgé de 19 ans, Bernard Rajzman fait partie de la grande famille olympique.  Au cours de sa carrière sportive ponctuée par 540 sélections sous le maillot national brésilien, le champion carioca participe aux Jeux de 1976 à Montréal, 1980 à Moscou et 1984 à Los Angeles où il remporte la médaille d’argent après la finale jouée face aux Etats-Unis. « Remporter une médaille olympique vous rend immortel. Elle vous permet d’enrer dans l’histoire », explique-t-il.

Il laisse une trace indélébile dans son sport en inventant le type de service « Star Trek » qui fait littéralement voyager la balle dans les airs avant qu’elle ne retombe dans le camp adverse.

Bernard Rajzman est également vice-champion du monde en 1982, puis brille aussi en volley de plage avec deux médailles d’argent mondiales en 1986 et 1987. Il se retire des terrains en 1990.

« J’ai participé à onze Jeux Olympiques » explique en fait Bernard Rajzman, car il devient ensuite un important dirigeant du sport brésilien, et mondial. Il est notamment ministre des sports en 1991-1992, député de Rio (1994-2002), membre du Comité Olympique Brésilien à partir de 1995 et Directeur technique depuis 2013, vice-président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 et membre du CIO depuis la 125e Session à Buenos Aires en septembre 2013.

Le père du surfeur international Phil Rajzman a donc connu les Jeux en tant qu’athlète, puis comme cadre et dirigeant. Il est un lieu où toute l’humanité est réunie dans la paix et le partage, et c’est ce qu’il tient à souligner avec force dans ce nouvel épisode de notre série « Paroles d’Olympiens » : « Le Village Olympique est le coeur des Jeux. C’est là où tous les athlètes se rencontrent. C’est là que vous faites connaissance d’un Chinois, d’un Américain, d’un Japonais, et le sport offre toutes les possibilités pour communiquer. Je n’ai pas besoin de savoir parler Chinois, Anglais, Italien ou Russe pour me sentir proche d’eux et pour comprendre ce qui se passe dans un match de football, en natation, en volleyball ou en basketball. Nous communiquons sans parler la même langue, car le sport est un langage universel. C’est une des grandes qualités que le sport offre au Monde ».

Tags Actu CIO
back to top